Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Roberto Salinas-Leon

De Wikiberal
(Redirigé depuis Roberto Salinas-León)

Roberto Salinas-León est le président du "Mexico Business Forum". Il est expert dans les échanges internationaux, en politique monétaire et dans la libéralisation économique de l'Amérique latine. Il détient un doctorat en philosophie et en sciences politiques de l'Université de Purdue.

Roberto Salinas-León est le Directeur Exécutif du "Centro de Investigaciones Sobre la Libre Empresa"[1] et le Directeur Académique de l'Institut Culturel "Ludwig von Mises", tous les deux situés à Mexico. Il est également professeur adjoint d'économie politique à "l'Escuela Libre de Derecho" (Ecole libre de Droit) et chercheur senior au Cato Institute. Il est rédacteur en chef de nombreux journaux et de revues d'entreprises en Amérique latine et il est commentateur du programme quotidien de la radio "Libre Comercio" sur Radio VIP. Il a également témoigné devant le Congrès des États-Unis pour soutenir l'Accord de libre-échange nord-américain.

Notes et références

  1. Le Centro de Investigaciones Sobre la Libre Empresa (CISLE), fondé en 1984, est un organisme sans but lucratif. Son but est de défendre et de promouvoir les idéaux du libre-échange et de la libre entreprise dans tous les domaines de la société. Les dirigeants du CISLE considèrent que la source fondamentale du bien-être et de la richesse des nations repose sur un ordre institutionnel solide qui garantit la concurrence, la propriété privée et les marchés ouverts. Les activités du CISLE sont financées par un groupe restreint de donateurs généreux.

Publications

  • 2000, "A Moratorium on 'Neo-Liberalism'", In: Richard M. Ebeling, dir., "Human Action: A 50-Year Tribute", Hillsdale, Mich.: Hillsdale College Press, pp261-270
  • 2014, "El Temperamento Liberal", In: José Antonio Aguilar R., dir., "La fronda liberal: La reinvención del liberalismo en México (1990-2014)", México: Editorial Taurus, pp201-216