Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Vie privée

De Wikiberal
Droit-vie-privee.jpg

La notion de vie privée, impliquant celle de « respect de la vie privée », inconnue des Anciens et ignorée au Moyen Âge, est une catégorie de pensée moderne, qui accompagne l'invention de la modernité politique. Il s'agit là de catégories politique et juridique qui sont relativement récentes dans l'histoire de l'humanité. Ces notions proviennent de l'existence de l'État moderne à partir du moment où celui-ci, pour définir l'espace de liberté laissé à l'individu, implique la distinction entre État et société civile, entre espace public et espace privé, entre vie publique et vie privée. Elle suppose des droits accordés aux individus, qui sont exprimés dans la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, et, pour l'Europe, par la Convention européenne qui en reprend les grands principes.

Cette notion peut être résumée par la phrase de Soljenitsyne : « notre liberté se bâtit sur ce qu'autrui ignore de nos existences ».

Malgré les apparences, et malgré certaines distorsions qui sont le fait du droit positif étatique, le respect de la vie privée ne peut être en contradiction avec la liberté d'expression. A titre d'exemple, photographier une personnalité dans un lieu public ou rapporter des "indiscrétions" à son sujet ne devraient pas être considérés comme une atteinte à la vie privée, les seules limites à cela étant le respect de la propriété privée, de la liberté individuelle et des contrats passés. Parmi les nombreuses atteintes à la liberté d'expression en France, le prétendu "respect à la vie privée" est en bonne place : on aurait droit à ce "respect" même dans les lieux publics[1] !

Bibliographie

  • 1994, Anne Wells Branscomb, "Who Owns Information? From Privacy to Public Access", New York: Basic
  • 1998, Solveig Singleton, "Privacy as Censorship: A Skeptical View of Proposals to Regulate Privacy in the Private Sector", Policy Analysis, n°295, Washington, D.C.: Cato Institute, January 22
  • 2000, Eugene Volokh, "Freedom of Speech and Information Privacy: The Troubling Implications of a Right to Stop People from Speaking about You", Stanford Law Review, 52, pp49–124

Notes et références

  1. Ainsi un selfie moqueur de Brahim Zaibat, photographiant Jean-Marie Le Pen endormi dans un avion, est taxé par l’avocat de Jean-Marie Le Pen d'« atteinte au droit à l’image et au respect de la vie privée », le sommeil étant selon lui « par excellence un attribut de la vie privée »... L'auteur du selfie a été condamné en première instance en février 2016.

Citations

  • La forme de liberté la plus atteinte en tout cela, c’est la liberté sociale, je veux dire la liberté de la vie privée, la liberté des relations et des amitiés, la liberté de vivre comme on veut. Il va sans dire que cette dernière est autrement précieuse pour l’individu que la soi-disant liberté politique. Car la liberté de la vie privée est une liberté de tous les instants ; tandis que la liberté politique se réduit à déposer un bulletin de vote une fois tous le cinq ans dans l’urne civique. (Georges Palante, Combat pour l’individu)

Voir aussi

3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.

7684-efdur-Justice.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail concernant le droit et la justice.