Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Walter B. Weimer

De Wikiberal

Walter B. Weimer, né en 1942, fut professeur de psychologie et de philosophie à la Pennsylvania State University. Il fut un des premiers et rares chercheurs en science cognitive à percevoir la relation entre la théorie cognitive de Friedrich Hayek et sa vision large de l'économie et des études sociétales.

Walter B. Weimer est un chercheur qui refuse d'être confiné[1] dans une discipline particulière comme la psychologie ou la philosophie. Sa démarche intellectuelle fut motivée par son implication dans "la révolution cognitive" face à l'école behavioriste. Il nota que la tendance à s'éloigner du paradigme béhavioriste était presque devenue une évasion intellectuelle. Et, il ajouta que le behaviorisme a laissé de nombreuses traces dans la discipline de la psychologie. Il faudrait ajouter, en sa compagnie, que le behaviorisme a laissé aussi son empreinte dans les autres sciences humaines et dans les sciences économiques. Walter Weimer s'est très tôt intéressé à la théorie de la formation des concepts[2].

En 1973, Walter Weimer écrit un article favorable à l'approche psycholinguistique de Chomsky et à l'épistémologie de Platon. Il reconsidère les deux paradoxes de Platon cités dans "Ménon" : "On ne peut rien apprendre à moins que nous le sachions déjà", et "Nous ne pouvons rien apprendre de nouveau à partir des acquis". L'épistémologie platonicienne a rendu explicable ces paradoxes à partir des doctrines des formes et de l'anamnèse. Les philosophes et les psychologues contemporains ont rejeté les solutions de Platon en faveur de la dissolution aristotélicienne des paradoxes. Toutefois, prétend Walter Weimer, l'arrivée de la psycholinguistique qui prend en compte la créativité et qui reconnaît la primauté de l'abstrait conceptuel, en épistémologie, a ressuscité l'approche platonicienne. Walter Weimer, en définitive, s'intéresse à la nature profonde de la connaissance, de son acquisition et de sa répercussion dans la productivité du comportement humain.

La renaissance de l'ordre sensoriel

La "réanimation" du livre de Friedrich Hayek, "l'Ordre sensoriel" doit être créditée certainement à Walter B. Weimer, accompagné des autres chercheurs en sciences cognitives comme Gerald Edelman (lauréat du prix Nobel de médecine), Joaquin Fuster et Edward Boring. Walter Weimer a attiré l'attention de son auditoire sur la cohérence théorique de la psychologie Hayekienne. Il a aussi identifié l'implication méthodologique et épistémologique de l'auteur autrichien à un niveau plus large que celui de la théorie sociale. Malgré la reconnaissance par Walter Weimer, la théorie cognitive de Friedrich Hayek a eu peu d'influence chez les chercheurs en économie et en sciences sociales dans les années 1980 et 1990.

Walter B. Weimer fut mis en contact avec les travaux de Friedrich Hayek lorsqu'il était encore étudiant à l'université de Pittsburgh en 1962. C'est dans la période où il révisait ses cours de psychologie qu'il est entré dans une librairie. Il a alors feuilleté la table des matières de l'ouvrage "l'ordre sensoriel". En lisant en diagonale et en retenant quelques phrases suggestives dans des passages spécifiques du livre, il décida de l'acheter immédiatement. Mais il ne prétendit pas l'avoir lu tout de suite. C'est quelques années plus tard, en 1966 et en 1967, qu'il se mit à l'étudier en profondeur lorsqu'il se trouva au Centre de Recherches en Apprentissage Humain, dirigé par Jim Jenkins, dans le Minnesota. Il fut "obligé" de le lire pour trouver des munitions à la "révolution" cognitive pour lutter contre le behaviorisme hégémonique. Comme lui, John Bransford et Jeff Franks avaient commencé à lire l'ouvrage de Friedrich Hayek lorsqu'ils faisaient leurs expériences sur la mémoire constructive et lui avaient chaudement recommandé cette lecture.

Walter B. Weimer estime légitime de considérer les travaux en psychologie de Friedrich Hayek depuis ses études à Vienne. Presque tous les écrits de Friedrich Hayek, indique Walter Weimer, à l'exception évidente des discussions techniques, sont très pertinents dans les domaines de la recherche en psychologie et en épistémologie. Par exemple, les articles de Friedrich Hayek sur "l'utilisation de la connaissance dans la société", ou "Économie et connaissance" ou ses études historiques sur les moralistes écossais sont de la même nature scientifique que les articles sur "La primauté de l'abstrait" et de son ouvrage de référence en psychologie, l'Ordre Sensoriel.

Notes et références

  1. En anglais, il exprime son refus d'être "compartalized" ou d'être "pigeonholed"
  2. Il cite souvent son auteur de référence en la matière qui est Ernst Cassirer (1874–1945), avec son livre, "Substanzbegriff und funktionsbegriff: untersuchungen über die grundfragen der erkenntniskritik" (Les concepts de substance et de fonction : études sur la question fondamentale de l'épistémologie"), 1910, Berlin, traduit en anglais en 1923, "Substance and Function", Chicago: Open Court

Publications

  • 1973,
    • a. avec David S. Palermo, "Paradigms and normal science in psychology", Science Studies, 3, p241
    • b. "Psycholinguistics and Plato's Paradoxes of the Meno", American Psychologist, Vol XXVIII, n°1, Jan., pp15-33
  • 1974,
    • a. "The History of Psychology and its Retrieval from Historiography II : Some Lessons for the Methodology of Scientific Research", Social Studies of Science, October, vol 4, n°4, pp367-396
    • b. "Cognition and the symbolic processes", Hillsdale, NJ : Lawrence Erlbaum Associates
    • c. avec David S. Palermo, "Standards, Scholarship, and Debate : a Rejoinder To Warren", Social Studies of Science, April, vol 4, n°2, pp198-200
    • d. avec David S. Palermo, "Paradigms and Normal Science in Psychology", Science Studies, III, 3, pp211-244
      • Traduction en italien en 1979, "Paradigmi e scienza normale in psicologia", In : N. Caramelli, dir., "Storiografia delle scienze e storia della psicologia", Bologna, Il Mulino, pp235-270
  • 1975, "The Psychology of Inference and Expectation. Some Preliminary Remarks", In : G. Maxwell, R. M. Anderson, dir., "Induction, Probability, and Confirmation", Minneapolis, University of Minnesota Press, pp340-386
    • Traduit en italien en 1979, "La psicologia dell’inferenza e dell’aspettativa. Note preliminari", In : N. Caramelli, dir., "Storiografia delle scienze e storia della psicologia", Bologna, Il Mulino, pp95-137
  • 1977,
    • a. "Scientific inquiry, assessment, and logic : Comments on Bowers and Mahoney—DeMonbreun", Cognitive Therapy and Research, Vol 1, n°3, pp247-255
    • b. "Science as a Rhetorical Transaction : Toward a Nonjustifiicational Conception of Rhetoric", Philosophy and Rhetoric, 10, Winter, pp1-29
    • c. "A Conceptual Framework for Cognitive Psychology : Motor Theories of Mind", In : R. Shaw, J. Bransford, dir., "Perceiving, Acting and Knowing. Toward an Ecological Psychology", Hillsdale, Erlbaum
      • Traduction en italien en 1983, "Un sistema di riferimento concettuale per la psicologia cognitivista : le teorie motorie della mente", In: N. Caramelli, dir., "La psicologia cognitivista", Bologna, Il Mulino, pp239-284
  • 1979, "Notes on the methodology of scientific research", Hillsdale: Lawrence Erblaum
  • 1982,
    • a. "Hayek's Approach to Complex Phenomena : An introduction to the theoretical psychology of The Sensory Order", In : Walter B. Weimer et David S. Palermo, dir., "Cognition and the Symbolic Processes", Vol II, Ch 2, Hillsdale, N.J., Lawrence Erlbaum Associates, Publishers, pp241-285
      • repris en 1999, In: Peter J. Boettke, Andrew Farrant, Greg Ransom, Gilberto O. Salgado, dir., "The Legacy of Friedrich von Hayek", Vol 2, Aldershot, UK: Edward Elgar Publishing, pp200-244
    • b. avec Friedrich Hayek, "Weimer-Hayek Discussion", In : Walter B. Weimer et David S. Palermo, dir., "Cognition and the Symbolic Processes", Vol II, Ch 15, Hillsdale, N.J., Lawrence Erlbaum Associates, Publishers, pp321–329
  • 1987,
    • a. "Spontaneously Ordered Complex Phenomena and the Unity of the Moral Sciences", In : Gerard Radnitzky, dir., Centripetal Forces in the Sciences, Vol I, New York : Paragon House, ISBN: 0892260475
    • b. "Comments on Koertge’s Essay" (Noretta Koertge : Is Reductionism the Best Way to Unify Science?), In : Gerard Radnitzky, dir., Centripetal Forces in the Sciences, Vol II, New York: Paragon House
  • 1994, avec Michael J. Mahoney, "Friedrich A. Hayek (1899-1992) : Obituary", American Psychologist, Vol 49, n°1, Jan., p63

Littérature secondaire

  • 1987, Hector-Neri Castaneda, "Comment on Weimer's text" (Walter B. Weimer: "Spontaneously Ordered Complex Phenomena and the Unity of the Moral Sciences"), In : Gerard Radnitzky, dir., Centripetal Forces in the Sciences, Vol I, New York : Paragon House, ISBN: 0892260475