Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Augustin d'Hippone

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche

Augustin d'Hippone, (en latin Aurelius Augustinus) ou Saint Augustin, né en 354 à Thagaste (aujourd'hui Souk Ahras en Algérie), bourg de Numidie, † en 430 à Hippone (actuellement ville d'Annaba en Algérie). Docteur du christianisme, il est, avec Ambroise de Milan, Grégoire le Grand et Jérôme de Stridon, l'un des quatre Pères de l'Église latine.

Augustin d'Hippone
Théologien

Dates 354 - 430
Saintaugustin.jpg
Tendance Pères latins
Origine Province d'Afrique
Articles internes Autres articles sur Augustin d'Hippone

Citation
inter lib.org sur

Biographie

Né dans une famille berbère romanisée, son père, Patricius, était un modeste propriétaire terrien païen, sa mère Monique, était chrétienne. Bien qu'il eut connu une jeunesse houleuse et indisciplinée, il reçut une éducation traditionnelle à travers les écoles de grammaire et de rhétorique à Madaure, où à seize ans il dû interrompre ses études, faute d'argent. Plus tard il poursuit ses études à Carthage grâce à la générosité d'un ami de la famille, un mécène notable de Thagaste surnommé Romanianus. Romanianus était un évergète dévoué et fortuné, devenu bienfaiteur et ami d'Augustin, ce dernier a reconnu, tout au long de sa vie, sa dette considérable envers Romanianus.

Carthage, ville où « bouillonnait la chaudière des amours honteuses », ville où Augustin veut aimer et être aimé, c'est aussi la ville où il découvrit les charmes des spectacles de théâtre. C'est à Carthage aussi qu'il entreprend des études littéraires, rhétoriques et philosophiques. Il découvre, à l'âge de 19 ans, l’Hortensius de Cicéron, ouvrage qui contient, selon Augustin, une exhortation de soi-même à la philosophie. L'ouvrage de Cicéron fut une source d'inspiration et exerça une influence décisive dans sa recherche d'une voie spirituelle. A la même époque il se laisse séduire par les idées du manichéisme, doctrine qui l'a retenu en tant qu'auditeur pendant environ neuf ans. Son enthousiasme et intérêt pour cet enseignement peut s'expliquer sans doute par son dualisme et aussi l'explication des origines du problème du Mal.

En 384, à trente ans, Augustin part à Rome pour y enseigner la rhétorique, mais c'est à Milan qu'il obtient une chaire officielle. C'est aussi à Milan qu'il rencontre le prédicateur et évêque Ambroise de Milan et se convertit au christianisme en 386. En 387, à la veille de Pâques, il reçoit le baptême des mains d'Ambroise.

Publications

Notes et références


Liens externes


P religion.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur les sujets de spiritualité et religion.