Christianisme

De Wikiberal
B0.jpg Discussions sur le forum
Liens Profonds Entre Libéralisme Et Christianisme (for)
Libéralisme Et Christianisme?, complémentarité ou incompatibilité? (for)
Christianisme, Droits Individuels Et Développement (for)
L'inquisition, un débat qui couve depuis trop longtemps ... (for)

Le christianisme est une religion monothéiste fondée sur l'enseignement de Jésus-Christ (du grec Χριστός, l'Oint), rapporté par le Nouveau Testament. Le christianisme fait partie des religions abrahamiques, comme l'islam et le judaïsme.

A ne pas confondre avec le catholicisme libéral.

Son rôle dans le développement de l'Occident

Cf. Louis Rougier, Philippe Nemo

Lectures Théologiques et Eschatologiques

Les relations entre le Christianisme d'une part et les systèmes d’Économie Politique, cités ci-dessous, ont été très particulières.

En effet, la Sainte Église Catholique Apostolique et Romaine, depuis la fin du XIXème siècle, a toujours prôné la Doctrine Sociale de l’Église. Cette Doctrine Sociale, peut organiser la Société par les Principes du Christ, c'est-à-dire, une Société dans laquelle le fait de gagner de l'argent honnêtement peut être compatible avec une vision orientée vers le Partage libre, mais tout en considérant que chacun doit être responsable de ses actes.

Les Documents ou Encycliques traitant de ce sujet sont sur le site suivant : [1] .

Lectures politiques

Libérales

Une morale pro- / -anti capitaliste/libérale ? Lectures libérales de Jésus; pistes pour une lecture libérale, pistes contre... l'école de Salamanque

Marxisantes

Lectures marxistes de la chrétienté: premières communautés chrétiennes comme crypto-communisme, la théologie de la libération

Littérature

  • 1977, Tom Rose, "Economics: Principles and Policy from a Christian Perspective", Mott Media: Milford, Michigan
  • 1986, Lucas Beltran, "Cristianismo y economía de mercado", Unión Editorial, S.A., ISBN 978-84-7209-193-1
  • 1993, Edith Raidt, "Christliche Unternehmensfuhrung" (Management chrétien des affaires), Vallendar: Schonstadtt

Citations

  • On peut avoir deux visions du christianisme : celle d'Hegel, pour qui le christianisme avait préparé lui-même la sortie de la religion. Pour Hegel, la raison allait triompher de la foi et reléguer le christianisme dans les lames du passé. Et puis on peut avoir une deuxième vision, celle de Tocqueville, qui consiste à dire que l'homme moderne peut parfaitement être un croyant s'il garde une liberté d'action. C'est là qu'on voit la supériorité d'un certain protestantisme, même s'il ne protège pas de certaines dérives sectaires, arrive à concilier parfaitement l'autonomie des individus avec un cadre collectif qui est réconfortant. (Pascal Bruckner, Capitalisme sauvage et perte d'identité : l'Europe est-elle en train de payer le prix de l'abandon de la religion ?, Atlantico, 10 mars 2013)
  • Dieu aime les preneurs de risque (les entrepreneurs) et condamne sans appel les peureux qui s’abritent derrière la Loi humaine (les rentiers), ceux qui se mettent à l’abri et en plus, ont bonne conscience. (...) le libéralisme n’est pas une doctrine économique mais une doctrine juridique ancrée dans la tradition chrétienne du péché originel comme René Girard l’a sublimement démontré dans « des choses cachées depuis la fondation du monde ». (Charles Gave, 02/12/2013)
  • Le mot « christianisme » déjà est un malentendu ; au fond il n’y a eu qu’un seul chrétien, et il est mort sur la croix. (Friedrich Nietzsche, L’Antéchrist, XXXIX)

Voir aussi

Liens externes

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.

3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.

7640-efdur-Babelwiki.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur les sujets de société.