Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Cours forcé

De Wikiberal

Introduction

Un État émet une monnaie qui est une monnaie-fiat.

Cours légal

Cette monnaie-fiat a un cours légal. Par exemple, le cours légal signifie que la pièce d'un louis d'or contient tant de grammes d'or. En conséquence tant de grammes d'or sera équivalent à un louis d'or.

Définition

Une monnaie-fiat a un cours forcé lorsque les agents économiques sont forcés de l'accepter comme si cette monnaie était équivalente à sa valeur nominale. On dit aussi monnaie forcée. Même si une pièce d'or est un alliage, l'État décrète que cette pièce d'or a exactement la même valeur que si elle contenait le poids d'or nominal, c'est-à-dire écrit sur la pièce. Les agents économiques sont contraints légalement de l'accepter comme paiement. Cette coercition légale forçant tous à accepter cette monnaie-fiat est appelée le cours forcé de la monnaie.

Cette monnaie n'est donc pas fondée sur la confiance, comme on le croit trop souvent : sa valeur est fondée sur l'interdiction de toute autre monnaie, c'est-à-dire sur le monopole monétaire. Historiquement, l'intérêt de ce monopole pour l’État est qu'il peut ainsi forcer la population à accepter la monnaie qu'il crée pour pourvoir à ses besoins : "c'est notre monnaie, mais c'est votre problème" — la population ne pouvant utiliser une meilleure monnaie pour échapper à l'appauvrissement causé par la création monétaire débridée.

Traduction

En anglais cours forcé est forced currency

Evolution historique

Le XXe siècle est caractéristique de la dégradation progressive de la monnaie causée par l'État. Simone Wapler distingue quatre jalons de la "déconstruction monétaire" :

  • le système de Law (1716-1720) en France, première opération de "quantitative easing" pour racheter la dette de la France
  • 5 avril 1933 : l’Executive Order 6102 rend illégale la possession de pièces, de lingots et de certificats d’or sur tout le territoire des États-Unis ; ce décret de Roosevelt succède à un autre de 1931 interdisant la "Clause Or" dans les contrats commerciaux, supprimant la possibilité de rembourser une dette en or ou en équivalent-or
  • 15 août 1971 : sous Richard Nixon, fin des accords de Bretton Woods et abandon de l'étalon-or aux États-Unis ; cette suspension de la convertibilité du dollar, annoncée initialement comme temporaire, marquera définitivement le système monétaire international, qui devient un "système de changes flottants"

Voir aussi

Citations

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.