Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Intérêt personnel

De Wikiberal

Par intérêt personnel on désigne souvent de façon erronée le seul intérêt financier. Quand les libéraux évoquent l'intérêt personnel, c'est dans un sens large, incluant les préférences de l'individu, y compris par exemple faire plaisir à un tiers, obtenir une satisfaction personnelle (qui n'est pas forcément matérielle), etc.

Pour la plupart des libéraux depuis Adam Smith, l'intérêt personnel est de nature axiomatique. En est dérivé le postulat de rationalité (ou axiome de l'action rationnelle), rationalité de l'homo œconomicus pour l'École néoclassique, rationalité praxéologique pour l'École autrichienne.

Citations

« L'homme a presque continuellement besoin du secours de ses semblables, et c'est en vain qu'il l'attendrait de leur seule bienveillance. Il sera bien sûr de réussir s'il s'adresse à leur intérêt personnel ou s'il leur persuade que leur propre avantage leur commande de faire ce qu'il souhaite d'eux. [...] Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du marchand de bière ou du boulanger que nous attendons notre dîner, mais bien du soin qu'ils apportent à leurs intérêts. Nous ne nous adressons pas à leur humanité, mais à leur égoïsme ; et ce n'est jamais de nos besoins que nous leur parlons, c'est toujours de leur avantage »

Adam Smith, Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, l. I, chap. 2.

« Les déclamations contre l'intérêt personnel n'auront jamais une grande portée scientifique; car il est de sa nature indestructible, ou du moins on ne le peut détruire dans l'homme sans détruire l'homme lui-même. Tout ce que peuvent faire la religion, la morale, l'économie politique, c'est d'éclairer cette force impulsive, de lui montrer non seulement les premières, mais encore les dernières conséquences des actes qu'elle détermine en nous. Une satisfaction supérieure et progressive derrière une douleur passagère, une souffrance longue et sans cesse aggravée après un plaisir d'un moment, voilà en définitive le bien et le mal moral. Ce qui détermine le choix de l'homme vers la vertu, ce sera l'intérêt élevé, éclairé, mais ce sera toujours au fond l'intérêt personnel. »

Frédéric Bastiat - Chapitre XXII des Harmonies Économiques - Moteur social

Bibliographie

Voir aussi

1868-41439.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail philosophie et épistémologie du libéralisme.