Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Liberty Defined

De Wikiberal

Liberty Defined : 50 Essential Issues That Affect Our Freedom est un livre de Ron Paul publié en 2011.

Le livre est dédié aux grands intellectuels de la liberté que sont Ludwig von Mises, Friedrich Hayek, Leonard Read, Murray Rothbard et Hans Sennholz.

L'auteur y traite de "50 problèmes essentiels qui affectent notre liberté". On y trouve abordés aussi bien l'avortement que la fiscalité, la politique étrangère, la politique monétaire, l'économie, la peine de mort, la CIA, la désobéissance civile, la démagogie, la démocratie, l'enseignement, le réchauffement climatique, le port d'armes, l'immigration, le keynésianisme, le mariage, la santé, le racisme, la religion, la sécurité, l'esclavage, le terrorisme, la torture, le syndicalisme.

En annexe, Ron Paul rappelle les dix principes qui fondent une société libre.

Il recommande finalement les sites internet suivants : Lewrockwell.com, Mises.org, Antiwar.com, Campaignforliberty.com.

Bibliographie

  • (en) Ron Paul. 2011. Liberty Defined : 50 Essential Issues That Affect Our Freedom. New York : Grand Central Publishing. (ISBN 9781455501441)

Citations

  • Des politiques qui reposent sur la jalousie sociale découragent l'accumulation de richesse, punissent le succès, et conduisent les gens à se détourner de grandes ambitions. Les personnes qui auraient pu chercher à devenir riches y réfléchissent à deux fois, sachant très bien que la force de la loi les guette pour écraser leur succès. (...) Dans des conditions idéales, notre législation devrait nous conduire à donner le meilleur de nous-mêmes, en faisant toujours appel aux plus hautes motivations de notre nature. Tandis que des politiques qui nuisent aux gens uniquement parce que ce sont des gagnants font appel à nos plus bas instincts. (Envy)
  • Le keynésianisme militaire soutenu par les conservateurs et les progressistes conduit à dépenser l'argent du contribuable à hauteur de montants indécents, qui dépassent maintenant les dépenses militaires de toutes les autres nations réunies. Et les politiciens en sont très fiers. Ils peuvent se vanter de leur « conservatisme », alors qu'ils dépensent comme jamais auparavant. La menace qu'un pays envahisse les États-Unis est strictement nulle, et pourtant nous ne cessons de dépenser massivement en armement. La culture militaire a fait de notre pays le plus gros marchand d'armes au monde, et le plus gros de toute l'histoire. (Keynesianism)
  • Le racisme est un problème qui commence avec le refus de l'individualisme. Un raciste croit que certains traits de groupe prévalent toujours sur l’ensemble des caractéristiques individuelles. C’est là une première erreur, et elle découle d'une volonté de simplifier la réalité de l'hétérogénéité d’un groupe (car les personnes sont en réalité toutes différentes) par commodité ou par superficialité intellectuelle. (Racism)
  • La peine de mort contribue à déshumaniser la société et à banaliser l’idée que la vie n’a qu’une valeur relative. (...) Plus une société est civilisée, plus il y a de chances qu’elle ne pratique pas la peine de mort de façon routinière ou inconsidérée. Plus un gouvernement est autoritaire, plus il procède à un grand nombre d’exécutions. (Capital Punishment)
  • L’aide aux pays étrangers peut être décrite comme le fait de prendre l’argent des pauvres d’un pays riche pour le donner aux riches et aux puissants d’un pays pauvre. (Foreign Aid)
  • Je suis certain qu’un jour futur les historiens exprimeront un grand étonnement devant certains concepts imbéciles reconnus comme sains pendant tant d'années, avant que survienne l'effondrement actuel. Quelle personne saine d'esprit conseillerait à un membre de sa famille ou à un ami enfoncé dans les dettes jusqu’au cou, et sur le point de perdre sa maison, d'emprunter encore plus d'argent, de le dépenser et de prendre autant de nouvelles cartes de crédit que possible ? C’est ridicule. En outre, on lui dit qu'il n'est pas nécessaire de faire des heures supplémentaires ni de trouver un second emploi pour réduire sa dette ! (Monetary Policy)
  • La civilisation découle du développement économique, moral et social. La liberté en est une condition préalable. Les impôts et le pouvoir de taxation sont destructeurs de la civilisation et de tout progrès. Régenter l'économie, dominer le monde et faire financer tout cela, sous la contrainte, par des individus productifs, est un viol du principe des droits naturels ; poussé à l'extrême, ce système détruit les moyens de production et la richesse du pays. (Taxes)
  • Lorsque l'objectif de l'action politique n'est plus la défense de la liberté, seul le terme de "démagogie" convient pour décrire la nature méprisable que prend la politique. (Ron Paul)
  • L'École autrichienne promeut la propriété privée, les marchés libres, une monnaie saine, et de façon générale la société libérale. (...) L'École autrichienne érige la défense du système économique libéral la plus solide qu'on ait jamais vue. (Austrian Economics)

Liens externes

4451-20300.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail culture de wikibéral.

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.