Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Morris R. Cohen

De Wikiberal

Morris Raphael Cohen (né le 25 Juillet 1880 - décédé le 28 Janvier 1947) était un philosophe, avocat et enseignant à l'université. Il est né à Minsk, en Biélarussie (à l'époque dans l'Empire Russe), puis il a déménagé avec sa famille à New York, à l'âge de 12 ans. Il a fait ses études au City College de New York et à l'université Harvard, où il a obtenu un doctorat en 1906.

Il fut professeur de philosophie au CCNY de 1912 à 1938. Il a également enseigné le droit au City College et à l'université de Chicago de 1938 à 1941. Il a donné des cours à la New School for Social Research et des conférences en philosophie et en droit à Columbia, à Cornell, à Harvard, à Stanford, à Yale, ainsi que dans d'autres universités prestigieuses. Sa légende s'est formée sur son savoir encyclopédique. George Koether, note dans une interview accordée en 2000 [1], que Ludwig von Mises recommandait à ses étudiants, en séminaires, de lire en premier lieu l'ouvrage de Morris R. Cohen, "An Introduction to Logic and Scientific Thought".

La raison est le meilleur guide de l'homme

Morris R. Cohen fut un réaliste logique pour qui les relations et les universaux sont réels et non pas nominaux. Opposé à la fois au psychologisme, à l'historicisme et à l'empirisme, Il concevait la raison comme "l'utilisation des inférences à la fois déductive et inductive travaillant sur le matériel de l'expérience". Il considérait donc la réalité comme une catégorie appartenant à la science, non pas à la religion. Par-dessus tout, il a présenté le concept de la philosophie comme une méthode critique à appliquer par tout un chacun face problèmes de l'homme et de la société, de la vie et de ses activités.

Il déclarait qu'une grande majorité de personnes sans éducation peut accepter les résultats de la science sur un simple acte d'autorité. Cependant, le scientifique rationnel ne doit pas être soumis à l'autorité. Il doit sans cesse utiliser sa raison pour l'étude de ses méthodes, sugggérer des améliorations et remettre en cause les pouvoirs obscurantistes. "La science rationnelle paie ses lettres de crédits à chaque demande tandis que l'autoritarisme non rationnel regarde la demande de ce remboursement comme un manque déloyale de foi". C'est pourquoi il définissait la "méthode scientifique", comme fondée sur le doute systématique.

En 1931, dans son livre, "La raison et la nature: Essai sur la signification de la méthode scientifique", il développe le concept de "polarité". Les idées comme "l'unité et la pluralité, la similitude et la différence, la dépendance et l'indépendance, la forme et la matière, le changement et la permanence" sont tous réels. Et, la façon de parvenir à la nature des choses est de raisonner à partir de ces considérations opposées. D'où la nécessité pour la société de tolérer des points de vue polaires.

Notes et références

  1. George Koether, 2000, A Life Among Austrians: An Interview With George Koether, Austrian Economics Newsletter, vol 20, n°3

Bibliographie

  • 1927, Property and Sovereignty, Cornell Law Quarterly, Vol 13, n°827
  • 1931, Reason and Nature
    • Nouvelle édition en 1953
    • Nouvelle édition en 1978, Reason and Nature: An Essay on the Meaning of Scientific Method, New York: Dover
  • 1932, The Basis of Contract, Harvard Law Review, Vol 46, b°562
  • 1933, Law and the Social Order
  • 1934, avec Ernest Nagel, An Introduction to Logic and the Scientific Method
  • 1945, The Faith of a Liberal
  • 1945, A Preface to Logic
  • 1947, The Meaning of Human History
    • 2nde édition en 1961, La Salle, Ill.: Open Court
  • 1949, A Dreamer's Journey
  • 1950, Reason and Law
  • 1954, American Thought, a Critical Sketch
  • 1958, avec I. E. Drabkin, A Source Book in Greek Science, Harvard University Press, Cambridge MA


Littérature secondaire

  • 1932, Milton R. Konvitz, commentaire du livre de Morris R. Cohen, Reason and Nature, In: Mercer Beasley Law Review, 1, January, pp84-87
  • 1946, Milton R. Konvitz, commentaire du livre de Morris R. Cohen, The Faith of a Liberal, In: New Leader, 29, June 15, p10
  • 1948,
    • a. Milton R. Konvitz, Morris R. Cohen: 1880-1947, In: American Jewish Year Book, 49 (1947-1948), Philadelphia: Jewish Publication Society of America, pp49-66
    • b. Milton R. Konvitz, Morris Raphael Cohen, Antioch Review, 7, Winter, pp487-501
    • c. Milton R. Konvitz, commentaire du livre de Morris R. Cohen, The Meaning of Human History, Yale Law Journal, 58, décembre, pp202-206
  • 1949,
    • a. Milton R. Konvitz, commentaire du livre de Morris R. Cohen, A Dreamer's Journey, Jewish Horizon, June, pp16-17
    • b. John Herman Randall, commentaire du livre de Morris R. Cohen, The Meaning of Human History, Journal of the History of Ideas, Vol. 10, n°2, Apr., pp305-312
  • 1950,
    • a. Milton R. Konvitz, commentaire du livre de Morris R. Cohen, Reflections of a Wondering Jew, In: Publications of the American Jewish Historical Society, 40, septembre, pp94-95
    • b. Milton R. Konvitz, commentaire du livre de Morris R. Cohen, Reflections of a Wondering Jew, New Leader, 33, n°20, November, p25
  • 1951, Milton R. Konvitz, The Life and Mind of Morris R. Cohen, In: Freedom and Reason; Studies in Philosophy and Jewish Culture in Memory of Morris RaPhael Cohen, Salo W. Baron, Ernest Nagel et Koppel S. Pinson, dir., Glencoe, IL: Free Press, pp11-31
  • 1957, Ernest Nagel, Morris R. Cohen in Retrospect, Journal of the History of Ideas, Vol. 18, No. 4, Oct., pp548-551
  • 1963, Y. H. Krikorian, commentaire du livre de Leonora Cohen Rosenfield, Portrait of a Philosopher: Morris R. Cohen's Life and Letters, Philosophy and Phenomenological Research, Vol. 24, No. 1, Sep., pp143-144
  • 1975, David A. Hollinger, Morris R. Cohen and the Scientific Ideal, MIT Press
    • Nouvelle édition en 1978, MIT Press
  • 1980, Leonora Davidson Cohen Rosenfield, Who Was Morris Raphael Cohen?, The City College Alumnus, vol 76, n°2, décembre, pp8-9
  • 1999, David A. Hollinger,, Morris R. Cohen, American National Biography, New York

Liens externes

1868-41439.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail philosophie et épistémologie du libéralisme.