Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Nicolas Lecaussin

De Wikiberal

Nicolas Lecaussin, né en 1969 à Iași (Roumanie), est diplômé de Sciences-po Paris, ancien président de l’iFRAP (Institut Français de Recherche sur les Administrations Publiques), fondateur de l’association Entrepreneur Junior, directeur de l’IREF (Institut de Recherches Économiques et Fiscales) et auteur de plusieurs ouvrages sur le capitalisme, l’État et les politiques publiques. Roumain devenu Français, Bogdan Calinescu a vécu, adolescent, la dictature de Ceausescu.

En 1999, il lance Société Civile, revue d’investigation économique de l'iFRAP, dont le rôle principal est de faire de l’analyse et du benchmarking. Entre 2006 et 2010, il a été professeur invité à l'université de Marne-la-Vallée où il a animé un cours sur le libéralisme. A partir de 2010, il anime à l'Université de Pontoise un séminaire sur la société civile et le rôle des think-tanks dans une démocratie.

Œuvres

  • 2005 : Cet État qui tue la France, Plon
  • 2008 : L’absolutisme efficace - enquête sur la présidence de Nicolas Sarkozy, Plon
  • 2009 : Au secours, ils veulent la peau du capitalisme !, First Editions
  • 2012 : A quoi servent les riches (avec Jean-Philippe Delsol), Lattès
  • 2014 : L’obsession antilibérale française : Ses causes et ses conséquences, Editions du libréchange
  • 2014 : Franţa, Europa, România. Eseu despre economie, politică şi libertate (France, Europe, Roumanie. Essai sur l'économie, la politique et la liberté), Humanitas
  • 2015 : Anti-Piketty : Vive le capital au XXIe siècle ! (avec Jean-Philippe Delsol), Editions du libréchange
  • 2017 : Echec de l'État - pour une société de libre choix (avec Jean-Philippe Delsol), Les Editions du Rocher
  • 2019 : Les donneurs de leçons : Pourquoi la France est en vrac !, Les Editions du Rocher

Citations

  • La société communiste a montré clairement l'échec du marxisme et le fait que Marx s'est complètement trompé. En imposant la fin de la propriété privée et la dissolution de l'individu dans la masse, il a posé les bases du totalitarisme moderne. (...) Tout ce que son idéologie a laissé, là où elle a été appliquée, ce sont des champs de ruines et des cadavres. (Le Figaro, 04/05/2018)

Liens externes


5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.