Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



David M. Levy

De Wikiberal
David M. Levy
économiste

Dates
David-M-Levy.jpg
Tendance Public Choice
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur David M. Levy

David M. Levy est professeur d'économie à l'Université George Mason et directeur du "Centre for the Study of Public Choice". Il fut diplômé avec les honneurs de l'Université de Californie, à Berkeley en 1966 et il a obtenu son doctorat (Ph. D.) en économie à l'Université de Chicago en 1979. Il a publié plus de 50 contributions dans des revues professionnelles allant du "Journal of the History of Ideas" à "Econometric Theory". Il est actuellement membre du Comité d'éthique professionnelle de l'American Statistical Association.

Les intérêts de recherche de David M. Levy comprennent la défaillance de l'Etat, l'éthique statistique, la relation entre le langage et l'optimisation et l'histoire de l'économie dans laquelle la "science lugubre" (la science économique) joue un rôle très mal compris. David Levy et Sandra Peart travaillent beaucoup ensemble pour contrer les différentes attaques faites à la doctrine de l'économie classique en matière d'égalité des êtres humains.

Dans leur livre écrit en 2005, "La 'Vanité du philosophe' : de l'égalité à la hiérarchie dans l'économie post-classique", David Levy et Sandra Peart nous emmènent hors des sentiers battus de l'histoire de l'économie classique et néoclassique. Ils s'attaquent aux problèmes du racisme, de l'eugénisme, de la hiérarchie et de l'égalitarisme dans l'économie classique. Ils donnent une vue large de la doctrine de l'économie classique sur l'égalité humaine. Ils répondent aux accusations perpétuelles des gens de gauche et de droite selon lesquelles l'économie de marché créerait soit de l'inégalité, soit trop d'égalité. Les auteurs retracent le rôle du mouvement eugénique en s'éloignant du respect de l'économiste classique vis à vis de l'individu[1], les égalitariens analytiques[2], mais en étudiant la vision plus raciste (ou racialiste ou nationaliste[3] ou sexiste[4]) qui se manifesta au tournant du XIXème et du XXème siècle. Beaucoup de post-classiques ont séparés les notions d'Adam Smith, de sympathie et de "spectateur impartial" pour ne garder leur intérêt sur la main invisible. L'égalitarisme analytique fut supplanté par la conviction que les êtres humains diffèrent dans leurs capacités et donc l'hypothèse de l'homogénéité humaine fut jugée irréaliste et inappropriée.

Le livre "La 'Vanité du philosophe'" révèle les conséquences du concept d'hétérogénéité de l'être humain et de la hiérarchie en sciences sociales. Il montre comment la "vanité du philosophe" a conduit à des recommandations qui vont du paternalisme, le plus bénin jusqu'au paternalisme le plus répréhensible, à la domination des préférences et, à l'extrême, à l'élimination des prétendues mauvaises préférences[5]. Les auteurs suggèrent qu'une approche qui ne tient pas compte des différences et qui suppose une compétence égale entre individus est moralement plus convaincante.

Notes et références

  1. Par exemple, Adam Smith, dans son livre, "La Richesse des nations" affirme que la différence des talents naturels chez les différentes personnes est, en réalité, beaucoup moindre que ce que nous pouvons en avoir conscience. Le génie très différent qui semble distinguer les hommes de différentes professions, lorsqu'ils sont adultes jusqu'à leur maturité, n'est pas tant la cause que l'effet de la division du travail. Adam Smith ajoute que la différence entre les personnes les plus dissemblables, il prend l'exemple d'un philosophe et d'un porteur de la rue, ne résulte pas tant de la nature, mais plutôt de l'habitude, de la coutume et de l'éducation.
  2. Outre Adam Smith, David Levy et Sandra Peart classent parmi les égalitariens analytiques les économistes classiques suivants : Thomas Robert Malthus, David Ricardo, Robert Torrens, Harriet Martineau, Nassau Senior et, surtout, selon eux, John Stuart Mill.
  3. Irving Fisher comparait défavorablement les Irlandais avec les Écossais en termes de capacité de prévoyance.
  4. F. Y. Edgeworth a soutenu qu'à des fins analytiques et politiques, le principe que "chaque homme et chaque femme, ne compte que pour un", devrait être utilisé avec prudence.
  5. Par exemple, William Stanley Jevons craignait que les consommateurs de la classe ouvrière ne fassent de mauvais choix

Publications

  • 1990,
    • a. "The Bias in Centrally Planned Prices", Public Choice, Vol 67, n°3, December, pp213-226
    • b. avec Susan Feigenbaum, "Testing the replication hypothesis : When the data set is subject to gross error", Economics Letters, Vol 34, n°1, September, pp49-53
  • 1992, "The Economic Ideas of Ordinary People", London: Routledge
  • 1994,
    • a. avec Arthur M. Diamond, "The Metrics of Style: Adam Smith Teaches Efficient Rhetoric", Economic Inquiry, January, Vol 32, n°1, pp138-145
    • b. "The Fragile Politics of Addiction", Public Choice, Vol 81, n°3/4, pp263-275
  • 1995, "Scientific Evidence After Daubert", Litigation, Vol 22, n°1, Fall, pp48-52
  • 1999, "Malthusianism or Christianity: The Invisibility of Successful Radicalism", Historical Reflections / Réflexions Historiques, Vol 25, n°1, Spring, pp61-93
  • 2004,
    • a. avec Sandra J. Peart, "Sympathy And Approbation In Hume And Smith: A Solution To The Other Rational Species Problem", Economics and Philosophy, Vol 20, n°2, October, pp331-349
    • b. commentaire du livre de Philip Mirowski, "Machine Dreams: Economics Becomes a Cyborg Science", Journal of Economic Behavior & Organization, Vol 53, n°3, March, pp423-431
  • 2005, avec Sandra J. Peart, "The 'Vanity of the Philosopher': From Equality to Hierarchy in Post-Classical Economics", University of Michigan Press
  • 2008,
    • a. avec Sandra J. Peart, "Stigler, George Joseph (1911–1991)", In: Steven N. Durlauf, Lawrence E. Blume, dir., "The New Palgrave. Dictionary of Economics", Palgrave Macmillan, seconde édition
    • b. avec Sandra J. Peart, "Socialist calculation debate", In: Steven N. Durlauf, Lawrence E. Blume, dir., "The New Palgrave. Dictionary of Economics", Palgrave Macmillan, seconde édition
    • c. avec Sandra J. Peart, "The street porter and the philosopher: conversations on analytical egalitarianism", Michigan: University of Michigan Press/Ann Arbor
  • 2011,
    • a. commentaire du livre de Steven G. Medema, "The Hesitant Hand: Taming Self-Interest in the History of Economic Ideas", Erasmus Journal for Philosophy and Economics, 4 (2), pp97-104
    • b. avec Sandra J. Peart, "Soviet growth and American textbooks: an endogenous past", Journal of Economic Organization and Behavior, Vol 78, n°1-2, pp110-125
  • 2014, avec Daniel Houser, Kail Padgitt, Sandra J. Peart, Erte Xiao, "Raising the price of talk: An experimental analysis of transparent leadership", Journal of Economic Behavior & Organization, vol 105(C), pp208-218
  • 2015,
    • a. avec Sandra J. Peart, commentaire du livre de Huei-chun Su, "Economic Justice and Liberty: The Social Philosophy in John Stuart Mill’s Utilitarianism", Journal of the History of Economic Thought, December, Vol 37, n°4, pp667-670
    • b. commentaire du livre de Carl Hampus Lyttkens, "Economic Analysis of Institutional Change in Ancient Greece: Politics, Taxation and Rational Behavior", Journal of the History of Economic Thought, Vol 37, n°2, June, pp332-334
    • c. avec Sandra J. Peart, "G. Warren Nutter’s 'Traveler’s tale of the Soviet economy': A witness to the actual world", The Review of Austrian Economics, Vol 28, n°4, December, pp397-404
    • d. avec Sandra J. Peart, "Learning from Failure", commentaire du livre de Peter Schuck, "Why Government Fails So Often: And How It Can Do Better", Journal of Economic Literature, Vol 53, n°3, September, pp667-674

Littérature secondaire

  • 1993, Harold Kincaid, commentaire du livre de David M. Levy, "The Economic Ideas of Ordinary People", Economics and Philosophy, 9 (2), p328
  • 2006, J. Daniel Hammond, commentaire du livre de David M. Levy et Sandra J. Peart, "The 'Vanity of the Philosopher': From Equality to Hierarchy in Post-Classical Economics", EH.NET, October