Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Irving Fisher

De Wikiberal
Irving Fisher
Économiste

Dates 1867-1947
Fisheryoung.gif
Tendance École autrichienne
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation « Pour chaque dollar remboursé, les agents accroissent d'autant le montant de leur dette »
inter lib.org sur Irving Fisher

Irving Fisher, né le 27 février 1867 à Saugerties et mort le 29 avril 1947 à New York, est un économiste américain connu pour ses travaux sur les taux d'intérêt et la théorie du capital. Dans ce dernier domaine, il reprend et développe les théories de Böhm-Bawerk en leur donnant une formulation mathématique.

Il montre notamment comment le mécanisme de déflation par la dette qui a fonctionné pendant les années 1930 a aggravé la dépression : après la crise financière de 1929, les agents (entreprises et ménages) qui se retrouvent fortement endettés vendent leurs actifs financiers pour chercher à rembourser leurs dettes. Mais ces ventes massives font baisser les prix, ce qui accroît finalement la valeur réelle de la dette et nécessite donc de nouvelles ventes d'actifs (« Pour chaque dollar remboursé, les agents accroissent d'autant le montant de leur dette »)..

En quoi Irving Fisher est-il libéral ?

Dans la théorie de l'intérêt, Fisher s'est inspiré des travaux de John Rae et Böhm-Bawerk et a défini le capital comme un actif qui produit un flux de revenu au fil du temps, le flux de revenu est distinct du stock de capital qui l'a généré, même si les deux sont reliés par le taux d'intérêt.

Fisher a montré également que l'inflation du crédit engendre une fausse prospérité, et se traduit par des cours de bourse déconnectés de la réalité économique, jusqu'au retour au réel par un krach. S'il a plus étudié le mécanisme de l'accroissement géométrique de la dette que ses causes, il a participé à l'analyse de la Grande Dépression. Sans banque centrale pratiquant impunément l'argent facile et l'inflation pour complaire à une clientèle politique, la Grande Dépression n'aurait, en effet, jamais eu lieu.

Bien que très proche méthodologiquement du courant dominant néo-classique, la sagacité d'Irving Fisher, le place comme intermédiaire ou comme figure intellectuelle pivot pour des travaux plus réalistes et plus riches conceptuellement. Par exemple, Irving Fisher (1906) a rejeté la notion classique de la trilogie de la production : terre, travail et capital. Ceci permet aujourd'hui à des chercheurs de revoir l'analyse de la firme sous l'angle de la connaissance par exemple.

Publications

  • 1906, The Nature of Capital and Income, New York: MacMillan
  • 1913, "The Purchasing Power of Money", New York: Macmillan, édition révisée
    • Nouvelle édition en 1962, "The Purchasing Power of Money: Its Determination and Relation to Credit, Interest, and Crises", New York: A. M. Kelley
  • 1920, Stabilizing the Dollar, New York: Macmillan
  • 1923, The Business Cycle Largely a ‘Dance of the Dollar.’, Journal of the American Statistical Association, December, pp1024–1028
  • 1928, The Money Illusion, New York: Adelphi Company
  • 1930, The Theory of Interest
    • Nouvelle édition en 1965, New York: Augustus M. Kelley
  • 1933, "The Debt Deflation Theory of Depression", Econometrica, 1(4), pp337–357
  • 1935, Stabilized Money: A History of Its Movement. London: George Allen and Unwin, Ltd.
  • 1936, 100% Money, New York: Adelphi Company
  • 1967, "The Making of Index Numbers: A Study of Their Varieties, Tests, and Reliability", New York: A.M. Kelley.

Littérature secondaire

  • 1956, I. N. Fisher, My Father, Irving Fisher, New York: Comet Press Books
  • 1969, Joseph Schumpeter, Irving Fisher, In: Ten Great Economists from Marx to Keynes, New York: Oxford University Press, pp222–238.
  • 1987, James Tobin, Irving Fisher, In: The New Palgrave: A Dictionary of Economics, vol. 2, John Eatwell, Murray Milgate et Peter Newman, dir., New York: Stockton Press, pp369–376
  • 1997, Thomas Humphrey, Fisher and Wicksell on the Quantity Theory, Federal Reserve Bank of Richmond Quarterly Review, 83 (Fall)
  • 2003, Peter Groenewegen, Gianni Vaggi, "Irving Fisher, 1867–1947: Appreciation and Interest", In: Peter Groenewegen, Gianni Vaggi, dir., "A Concise History of Economic Thought. From Mercantilism to Monetarism", Palgrave, pp260-264

Voir aussi

Liens externes


Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.