Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Duncan Reekie

De Wikiberal
Duncan Reekie
Économiste

Dates Né en 1942
Tendance Organisation industrielle
école autrichienne
Origine Royaume-Uni Royaume-Uni
Afrique du Sud Afrique du Sud
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Dunkan Reekie

W. Duncan Reekie, né en 1942, est un spécialiste en organisation industrielle et expert dans le secteur économique de l'industrie pharmaceutique.

Quelques éléments de sa biographie

Duncan Reekie a écrit plusieurs monographies sur les domaines de la médecine et de la pharmacie publiées par l'Institut des affaires économiques à Londres. Il a enseigné à l'université de Witwatersrand, à Johannesbourg, en Afrique du Sud, à l'université de Toronto au Canada et à l'université Pace, à New York, aux USA. Le dernier poste d'enseignant qu'il occupa fut celui de Professeur d'économie d'entreprise (chaire E.P. Bradlow) à l'Université du Witwatersrand à Johannesburg, auparavant il fut maître assistant puis maître de conférences en économie d'entreprise à l'université d'Édimbourg, de 1969 à 1983. Il a occupé le poste de doyen de la Faculté de commerce de l'Université du Witwatersrand de 1989 à 1994 et également des facultés associant la faculté de Commerce, de Droit et de Management de 2002 à 2004. Il a fondé, et fut durant dix ans, le directeur de l'édition de la revue "Management and Decision Economics" renommée internationalement par la qualité de ses articles. Au Royaume-Uni, il a siégé au Groupe de travail sur l'industrie pharmaceutique du Comité national de développement économique. En Afrique du Sud, il a été membre de la Commission d'enquête sur la manière de fournir des frais médicaux. Il fut président de la Société économique d'Afrique du Sud de 1996 à 1997.

Il est diplômé en commerce de l'université d'Edimbourg (BCom) et il a obtenu un doctorat (PHD) de l'université de Strathclyde, à Glasgow, en Ecosse, en 1969[1]. Il travailla tout d'abord dans une boulangerie avant de regagner un cursus universitaire.

Duncan Reekie est un auteur et chercheur proche de l'école autrichienne d'économie. En 1982, il a écrit un article avec Ronald Savitt en mettant en valeur l'apport en marketing de Wroe Alderson, dont les intuitions pionnières se sont inspirées de Carl Menger et des auteurs de l'école autrichienne.

La connexion du macro-marketing avec la théorie autrichienne

En 1982, en compagnie de Donald Savitt, Duncan Reekie a écrit un article reliant les apports en marketing de Wroe Alderson avec la théorie de l'école autrichienne d'économie. Les auteurs définissent le marketing comme étant à la fois une institution sociale, une fonction d'une organisation ainsi que la prescription d'une philosophie de prise de décision. Le dénominateur commun à ces trois angles du marketing repose sur la compréhension du fonctionnement des marchés et des comportements des participants au marché.

Le marketing est considéré comme un processus avec des étapes particulières et déterminantes : la découvertes des besoins des consommateurs, la détermination de ces besoins en fonction de l'offre de l'entreprise et ensuite la capacité à satisfaire ces besoins. La prémisse de base est la reconnaissance, dans la vie réelle, d'une hétérogénéité des besoins des consommateurs et des offreurs sur les marchés. En fonction de cette appréciation, les décideurs effectuent l'appariement entre les offres du marché et les exigences du marché. Le premier point de ralliement avec l'école autrichienne est la mise au point que, pour les marketeurs, l'efficacité n'a rien à voir avec le concept d'optimalité économique de Vilfredo Pareto. Les professionnels du marketing souhaitent la satisfaction de leurs clients, ceci constitue leur priorité primordiale.

Ainsi, la difficulté, pour les décideurs, est d'effectuer un parfait "matching" séparant l'offre et les exigences hétérogènes. Mais, cette correspondance n'est jamais totale. Atteindre l'efficacité du modèle néo-classique impliquerait le parfait apurement des marchés. Ceci est une exception plutôt que la règle. La raison principale de l'existence du marketeur repose sur cette considération de non appariement lié à l'hétérogénéité de l'offre et de la demande. D'où le rôle d'entrepreneur du décideur en marketing qui va au-delà d'un simple rôle de participant à une "enchère walrasienne" pour la fixation des prix, ou du rôle de simple sélectionneur de quantité tel que le postulait Alfred Marshall dans une recherche d'atteinte d'équilibre des marchés. Donald Savitt et Duncan Reekie concluent que le décideur marketing est engagé dans une tâche complexe d'entrepreneuriat intégré dans le processus de production, similaire à la vision pionnière de Friedrich Hayek lorsqu'il a construit son modèle du triangle puis révisé par Murray Rothbard et Roger Garrison en forme de trapèze. Les auteurs reprennent cette intuition marketing pour la renforcer avec les idées de Wroe Alderson.

Le prix d'écrémage sur le marché des médicaments spécifiques

En 1978, Duncan Reekie a étudié le marché américain des médicaments, et plus précisément sur les N.C.E (New Chemical Entities). En suivant les deux variables fondamentales, à savoir les prix relatifs (prix des NCE sur le prix des concurrents) et la qualité, il a analysé de nombreux produits (171) sur une période période s'étalant de 1958 à 1975. Il constata que 42% des médicaments ont été commercialisés à des prix bas et 21% des nouveaux produits ont été introduits sur le marché à des prix élevés. Cette illustration du marché se distinguant entre une politique d'écrémage et une politique des prix de pénétration l'amena à s'interroger des conditions d'existence des prix d'écrémage. Il observa en premier lieu que les produits innovants en gains thérapeutiques tendent à avoir des prix plus élevés que les produits plus standards. Les stratégies des firmes, par la politique d'écrémage permettent de s'approprier le surplus des consommateurs en appliquant des prix successifs décroissants. Aussi, un prix élevé est utilisé pour extraire un maximum de revenus lorsque la demande, pour les produits spécifiques, est relativement inélastique; et par la suite, le prix est progressivement réduit au cours du cycle de vie du produit. Deux avantages essentiels à la politique d'écrémage. Elle procure un revenu permettant de couvrir rapidement les coûts passés d'investissement en R&D. Deuxièmement, elle justifie la continuation de cette recherche par des investissements de plus en plus lourds.

Notes et références

  1. "The Economics of Innovation with Special Reference to the Pharmaceutical Industry", Thèse Doctorale présentée au département d'économie de l'université de Strathclyde

Publications

De 1969 à 1979

  • 1969, "Location and Relative Efficiency of Research and Development in the Pharmaceutical Industry", Business Ratios, n°1
  • 1970, "Some Problems Associated with the Marketing of Ethical Pharmaceutical Products", Journal of Industrial Economics, vol 19, n°1, pp33-49
  • 1973, "Patent Data as a Guide to Industrial Activity", Research Policy, Vol 2, n°3, pp246-264
  • 1974, "Advertising and market share mobility", Scottish Journal of Political Economy, Vol 21, n°2, June, pp143–158
  • 1975,
    • a. "The Economics of the Pharmaceutical Industry", London: Macmillan
    • b. "Advertising and Market Structure: Another Approach", Economic Journal. - Royal Economic Society - RES, Vol 85, n°337, pp156-164
  • 1977, "Pricing New Pharmaceutical Products", London: Croom Helm
  • 1978,
    • a. "Price and Quality Competition in the United States Drug Industry", Journal of Industrial Economics, Vol 26, n°3, pp223-237
    • b. "Give us this day ... : an economic critique of political intervention between men and women and their daily bread", Londres, Inglaterra : Institute of Economic Affairs, Hobart paper, n°79
  • 1979,
    • a. Industry, Prices and Markets. Oxford: Philip Allan Publishers, Ltd.
      • Nouvelle édition en 1979, American Publisher, John Wiley
    • b. avec M. H. Weber, Profits, Politics and Drugs. Macmillan Press, London and Basingstoke

De 1980 à 1989

  • 1980,
    • a. "Legislative Change and Industrial Performance: A Case Study", Scottish Journal of Political Economy, vol 27, n°2, pp107-129
    • b. "Energy and environment: Conflict in public policy", commentaire du livre de Walter J. Mead, "Energy and the environment: Conflict in public policy", Managerial and Decision Economics, Vol 1, n°2, pp100-101
    • c. commentaire du livre de Kent B. Monroe, "Pricing: Making profitable decisions", Managerial and Decision Economics, Vol 1, n°1, pp46-47
    • d. commentaire du livre de Simon Broadbent, "Spending advertising money", Managerial and Decision Economics, Vol 1, n°1, p48
    • e. Commentaire du livre de Sam H. Schurr, Joel darmstadter, william ramsay, harry perry and milton russell, "Energy in america's future: The choices before US.", Managerial and Decision Economics, Vol 1, n°2, p99
  • 1981,
    • a. "The Economics of Advertising", MacMillan
    • b. Commentaire du livre de Stephen Lumby, "Investment Appraisal and Related Decisions", Managerial and Decision Economics, Vol 2, n°3, Sep., p193
    • c. avec Pat Bhoyrub, "Profitability and intangible assets: another look at advertising and entry barriers", Applied Economics, Vol 13, n°1, pp99-107
    • d. "Investment appraisal and related decisions", Managerial and Decision Economics, vol 2, n°3, pp193-193
    • e. "The international supply of medicines: Implications of US regulatory reform", Managerial and Decision Economics, vol 2, n°4, pp274-275
  • 1982,
    • a. avec Ronald Savitt, "Marketing Behavior and Entrepreneurship: A Synthesis of Alderson and Austrian Economics", European Journal of Marketing, 16(7), pp55–66
    • b. "Advertising and Price", International Journal of Advertising, Vol 1, n°2, pp131-141
    • c. "Innovation and Pricing in the Dutch Drug Industry", Managerial and Decision Economics, Vol 1, n°2
    • d. "The economics of industrial organisation", Managerial and Decision Economics, vol 3, n°1, pp53-54
    • e. "An assessment of the benefits of the diffusion of an innovation", Research Policy, vol 11, n°4, pp261-266
  • 1983, avec D. E. Allen, "Hours of work and advertising: an international comparison", International Journal of Advertising, Vol 2, n°2, pp99-107
  • 1984,
    • a. "Markets, Entrepreneurs and Liberty: An Austrian View of Capitalism", New York: St. Martin's Press
    • b. "Drug Prices in the UK, USA, Europe and Australia", Australian Economic Papers, vol 23, n°42, pp71-78
    • c. "The Structure-Conduct-Performance Paradigm in a South African Setting", South African Journal of Economics, vol 52, n°2, pp97-103
    • d. "Minimum Efficient Scale in South African Industry: An Application of the Survivor Technique", South African Journal of Economics, Vol 52, n°3, pp147-154
  • 1985,
    • a. avec D. R. Scott, "Competition in Atomistic and Oligopsonistic Markets: The South African Pharmaceutical Industry", South African Journal of Economics, vol 53, n°1, pp27-37
    • b. avec Hans G. Ötzbrugger, "Competition and home medicines", Londres, Institute of Economic Affairs, Research monographs, n°39
  • 1986,
    • a. "Taxation of Advertising. Some Empirical Evidence", International Journal of Advertising, Vol 5, n°4, pp325-342
    • b. "Advertising intensity and media selection", Applied Economics, Vol 18, n°5, pp557-565
    • c. "The Economics of Business and the Business of Economics", South African Journal of Economics, vol 54, n°4, pp229-239
    • d. avec David Allen, J. N. Crook, "Technical Change, Economies of Scope and Contestable Markets", South African Journal of Economics, vol 54, n°2, pp113-119
  • 1988,
    • a. "Consumer Sovereignty Revisited", Managerial and Decision Economics, Special Issue, Winter, pp17-25
    • b. "Market Segmentation and Apartheid", European Journal of Marketing, Vol 22, n°3, pp7-13
    • c. "Issues in advertising", Cape Town: Juta
  • 1989, "Industrial economics : a critical introduction to corporate enterprise in Europe and America", Aldershot : Elgar

De 1990 à 1999

  • 1991, "Issues in Industrial Economics", Johannesburg : Witwatersrand Univ. Press
  • 1992,
    • a. avec Henry F. Kenney , "Principles of industrial economics in South Africa", Johannesburg : Ball
    • b. "On industrial policy", Saxonwold
    • c. avec L. F. S. Wang, "The benefits and costs of cigarette smoking : a state dependent approach", Tydskrif vir studies in ekonomie en ekonometrie, Vol 16, n°1, pp1-12
    • d. "Smoking", Business day
    • e. "Mises and the Joint Stock Corporation", Cultural Dynamics, Vol 5, n°3, November, pp225-244
  • 1994,
    • a. "Non-price Rivalry", In: Peter Boettke, dir., "The Elgar Companion to Austrian Economics", Cheltenham: Edward Elgar, pp156-161
    • b. avec S. L. Meyer et M. Lasser, “Economics and the treatment of AIDS”, Applied Economics, Chapman and Hall, New York
    • c. avec S. L. Meyer, M. Lasser, "Economics and the treatment of AIDS : a preliminary assessment", Applied economics, Vol 26, n°11, pp1093-1098
  • 1995,
    • a. avec Jonathan Crook, "Managerial Economics", Prentice Hall
    • b. "Prescribing the Price of Pharmaceuticals", IEA Health and Welfare Unit, Choice in Welfare Series, n°26, London, Institut des affaires économiques
    • c. "Health Care Options for South Africa: Lessons from the UK and USA", Johannesburg: Free Market Foundation
    • d. "Industrial Policy: A Critique", South African Journal of Economics, vol 63, n°4, pp287-298
    • e. avec Gwendolyn C. Morrison, "The Paradox of the Prescription Charge: Co-payments in British Pharmaceuticals", Centre for Research into Industry, Enterprise, Finance and the Firm (CRIEFF), University of St. Andrews
    • f. "Government in healthcare : lessons from the UK", Hayward, Smith Center for Private Enterprise Studies
  • 1997,
    • a. "The Economics of Health and the Health of Economics", South African Journal of Economics, vol 65, n°3, pp132-143
    • b. "Cartels, Spontaneous Price Discrimination and International Pharmacy Retailing", International Journal of the Economics of Business, Vol 4, n°3, pp279-285
    • c. "Competition in Health Care: Is it Working?", International Journal of the Economics of Business, vol 4, n°3, pp323-334
  • 1998, "A view on the treatment of collusive and restrictive practices in competition policy", Suid-Afrikaanse tydskrif vir ekonomiese en bestuurswetenskappe. - Pretoria, Vol 1, n°1, pp8-35
  • 1999, "The Competition Act, 1998: An Economic Perspective", The South African journal of economics, Vol 67, n°2, June, pp115–125
  • 2001, avec Julian Morris, Rosalind Mowatt, "Ideal matter : globalisation and the intellectual property debate", Delhi : Liberty Institut
  • 2002, avec Julian Morris, Rosalind Mowatt et Richard Tren, Ideal Matter: Globalisation and the Intellectual Property Debate, Centre for the New Europe

Littérature secondaire

  • 1986,
    • William S. Kern, commentaire du livre de Dunkan Reekie, "Markets, entrepreneurs and liberty: an Austrian view of capitalism", History of Political Economy, Fall, 18(3), pp533-535
    • George Shackle, "Markets, Entrepreneurs and Liberty : A Review Article", commentaire du livre de Duncan Reekie, "Markets, Entrepreneurs and Liberty: An Austrian View of Capitalism", History of Economic Thought Newsletter, n°36, Spring
      • Repris en 1988, In: Stephen F. Frowen, dir., "Business, Time and Thought", Macmillan: Selected papers of G.L.S. Shackle, New York: New York University Press
  • 2008, Joubert Botha, "Professor Reekie and markets: Health care and higher education", South African Journal of Economics, vol 76, n°1, pp144-158
Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.