Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



George III

De Wikiberal
George III
Homme politique

Dates 1738-1820
George III 1762.jpg
Tendance
Origine Royaume-Uni Royaume-Uni
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur George III
Histoire du Royaume-Uni

George III (George William Frederick) (né à Londres le 4 juin 1738 et décédé au château de Windsor, Berkshire, le 29 janvier 1820) roi du Royaume-Uni et roi d'Irlande (17601801), puis roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande (18011820) a été également électeur de Hanovre (17601814), puis roi de Hanovre (18141820). Son règne marque la dernière tentative d’un monarque britannique de gouverner personnellement. Très populaire en Grande-Bretagne, il était surnommé « Farmer George » (« George le fermier »).

Biographie

Il est le premier souverain du Royaume-Uni de la Maison de Hanovre à utiliser comme première langue l'anglais, ne se rendant jamais en Allemagne. Petit-fils de George II, il bénéficie au début de son règne de la conclusion heureuse de la Guerre de Sept Ans (1763) qui permet au Royaume-Uni d’étendre son empire en Amérique du Nord (Nouvelle-France) et en Inde aux dépens de la France de Louis XV. Formant avec la duchesse Sophie Charlotte de Mecklemburg-Strelitz,un couple heureux, il devait avoir 15 enfants.

Soucieux de rétablir l’autorité royale, il met fin à la domination des whigs en renvoyant le duc de Newcastle en 1762. Les Tories vont leur succéder mais c’est seulement en 1770 que le roi trouve un premier ministre selon son cœur avec lord North. Malheureusement, ce gouvernement devait provoquer par sa politique l’hostilité des colonies d’Amérique du nord et déclencher la Révolution américaine. La Déclaration d’indépendance devait présenter le roi comme un tyran. En 1783, la défaite était consommée et le roi devait reconnaître les Etats-Unis.

En dépit de l’opposition du Parlement, il réussit à nommer William Pitt le Jeune comme Premier ministre. Une grave crise de folie devait le frapper en 1788 le rendant incapable d’assurer ses fonctions pendant plusieurs mois. La lutte contre la Révolution française devait renforcer sa popularité. Le 15 mai 1800 un fanatique religieux James Hardfield tente de l’assassiner. Le parlement vote l’Acte d’Union de l’Irlande au Royaume-Uni qui devient de Grande-Bretagne et d’Irlande (1er janvier 1801). William Pitt ayant proposé d’émanciper les catholiques irlandais, le roi refuse pour ne pas violer le serment qu’il avait fait le jour de son couronnement de maintenir le protestantisme dans son royaume.

Après un nouvel accès de folie en 1804, le roi sombre définitivement dans la démence en 1810 et devient aveugle en 1812. La régence est alors confiée à son fils le prince de Galles.

Liens externes

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.