Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Richard von Strigl

De Wikiberal
Richard von Strigl
Économiste

Dates 1891-1942
Richard Strigl.jpg
Tendance École autrichienne
Origine Autriche Autriche
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Richard von Strigl

Richard von Strigl (1891 - 1942) était un économiste autrichien. Il était l'un des élèves d'Eugen von Böhm-Bawerk, comme Ewald Schams et Leo Schönfeld-Illy, appartenant à cette catégorie de jeunes économistes de la deuxième, de la troisième et de la quatrième génération de l'école autrichienne d'économie et enseignant à l'université de Vienne. En tant que professeur à l'Université de Vienne, il a eu une influence déterminante sur Friedrich Hayek, Fritz Machlup, Gottfried Haberler, Oskar Morgenstern, et bien d'autres économistes de la quatrième génération de l'école autrichienne. Il est le seul économiste de l'école autrichienne, qui soit resté en Autriche après l'annexion par l'Allemagne en 1938.


Richard Strigl a contribué à l'avancée de la théorie autrichienne du capital, en liaison avec les apports d'Eugen von Böhm-Bawerk et de la théorie des cycles économiques de Ludwig von Mises. Il a fait valoir le rôle des biens de consommation au sein de la structure de production. Son livre en 1926, "sur les salaires", reste peut-être sa plus grande contribution. Friedrich Hayek, estime de son côté, que l'ouvrage écrit en 1937 par Richard von Strigl, (Einfuhrung in die Grundlagen der Nationalokonomie) comme "probablement la meilleure introduction moderne à la théorie économique disponible en langue allemande"[1]. Guido Hülsmann précise [2] que Richard Strigl met en valeur "les problèmes qui accapareront l'énergie des deux générations suivantes d'économistes néoclassiques : l'allure de la courbe des coûts, dont il espérait tirer une courbe d'offre à long terme, ainsi que l'établissement des prix pour différentes structures du marché, en particulier en ce qui concerne les prix de monopole et de concurrence"[3].

Notes et références

  1. Friedrich Hayek, 1943, Economic Journal, Vol 54, p285
  2. dans l'introduction de la traduction anglaise en 2000, de Kapital und Producktion
  3. Citation traduite par Hervé de Quengo

Bibliographie

  • 1923, Die ökonomischen Kategorien und die Organisation der Wirtschaft [Les catégories économiques et l'organisation de l'économie], Fischer
  • 1926, Angewandte Lohntheorie. Untersuchungen über die wirtschaftlichen Grundlagen der Sozialpolitik [La théorie appliquée des salaires. Enquêtes au sujet des fondements économiques de la politique sociale], Leipzig et Vienne
  • 1931, Währungspolitik in der Krise [Politique monétaire dans la crise], Mitteilungen des Verbandes der österreichischen Banken und Bankiers [Communiqués de l'Association des banques et eds banquiers autrichiens], Vol 13, n°11-12, pp299–305
  • 1934, Kapital und Producktion [Capital et Production], Vienne: Julius Springer
    • Nouvelle édition en 1982, Philosophia Verlag, Munich
    • Traduction en anglais en 2000, par Ryudlih Margaret Hoppe et Hans-Hermann Hoppe, Capital and Production, Auburn, Alabama: Ludwig von Mises Institute
  • 1935, "Zeit und Produktion", Zeitschrift für Nationalökonomie, 6(2), pp209—229

Littérature secondaire

  • 1927, Oskar Morgenstern, commentaire du livre de Richard von Strigl, Angewandte Lohntheorie. Untersuchungen uber die Wirtschaftlichen Grundlagen der Sozialpolitik [La théorie appliquée des salaires. Enquêtes au sujet des fondements économiques de la politique sociale], The American Economic Review, Vol. 17, No. 3, Sep., pp484-486
  • 1929, Friedrich von Hayek, commentaire du livre de Richard von Strigl, Angewandte Lohntheorie : Untersuchungen über die wirtschaftlichen Grundlagen der Sozialpolitik, Zeitschrift für Nationalokönomie, vol 1, n°1, mai, pp175-177
  • 1934, P. P. Svejstrup, commentaire du livre de Richard von Strigl, Kapital und Produktion, Nationaløkonomisk Tidsskrift, Vol 3, n°42 (en danois]
  • 1935, Redvers Opie, commentaire du livre de Richard von Strigl, Kapital und Produktion, The Economic Journal, Vol. 45, n°179, Sep., pp552-554
  • 1936, Benjamin Caplan, commentaire du livre de Richard von Strigl, Kapital und Produktion, The Journal of Political Economy, Vol. 44, No. 6, Dec., pp820-821
  • 1987, Joseph Steindl, "Strigl, Richard von (1891–1942)", In: The New Palgrave: A Dictionary of Economics, J. Eatwell, M. Milgate et P. Newman, dir., London: Macmillan, vol. 4, p521
Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.