Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Winston Churchill

De Wikiberal
Winston Churchill
Homme politique

Dates 1874-1965
ChurchillGreen.jpg
Tendance Libéral classique
Origine Royaume-Uni Royaume-Uni
Articles internes Liste de tous les articles

Citation « Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à supprimer la pauvreté. »
inter lib.org sur Winston Churchill

Sir Winston Leonard Alexander Spencer Churchill (30 novembre 1874 à Blenheim Palace, Oxfordshire - 24 janvier 1965 à Hyde Park Gate, Londres), est un homme d'État britannique.

Député conservateur en 1900, plusieurs fois ministre, puis Premier lord de l'Amirauté (1911-1915), enfin Premier ministre (1940-1945 et 1951-1955), leader du Parti conservateur, il fut l'animateur de l'effort de guerre britannique lors de la Seconde Guerre mondiale, et l'un des propagandistes de la victoire alliée sur l'Axe. Il fut également Prix Nobel de littérature en 1953.

Certains biographes font de Winston Churchill, l'un des plus grands leaders du XXe siècle. Ses techniques peuvent nous apprendre à faire face aux problèmes les plus courants et les plus frustrants qu'un chef d'entreprise doit faire face : la gestion du personnel, la communication, l'apprentissage de ses erreurs, et bien d'autres sujets.

Pour sa part, Ralph Raico dresse une critique cinglante de Churchill[1] : étatiste, opportuniste, belliciste, partisan de l'État-providence[2], etc. :

Winston Churchill fut un sanguinaire et un politicard sans principe, et sa glorification permet de corrompre toutes les normes d'honnêteté et de moralité en politique et en histoire.

Citations

  • « De nombreuses formes de gouvernement ont été jugés et seront jugés dans ce monde du péché et de malheur. Personne ne prétend que la démocratie est parfaite ou infaillible. En effet, il a été dit que la démocratie est la pire forme de gouvernement, sauf toutes les autres formes qui ont été essayées de temps à autre.» [3] »
  • « Le socialisme est une philosophie de l'échec, le credo de l'ignorance et l'évangile de l’envie.[4] »

  • « Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale des richesses. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale répartition de la misère.[5] »
  • « Christophe Colomb était le premier socialiste, car il ne savait pas où il allait, où il était ; et tout cela avec l'argent des autres ! » (citation fréquemment attribuée à Churchill, mais probablement due à Willi Brandt)
  • « Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à supprimer la pauvreté.[6] »
  • « Le socialisme exalte le règlement, le libéralisme exalte l’homme. Le socialisme attaque le capital, le libéralisme attaque les monopoles.[6] »
  • « Je ne comprends pas la réticence à utiliser les gaz. Je suis fermement en faveur de l’utilisation de gaz toxiques sur les tribus non civilisées.» ("I do not understand the squeamishness about the use of gas. I am strongly in favour of using poisonous gas against uncivilised tribes", lettre envoyée à la Royal Air Force en 1919 quand Churchill était president of the Air Council)
  • « La guerre est fatale au libéralisme. Le libéralisme est l'antagoniste à l'échelle mondiale de la guerre.» [7]

Notes et références

  1. Rethinking Churchill by Ralph Raico
  2. Dans une émission de mars 1943, il vante les bienfaits d'une « assurance nationale obligatoire, qui couvre tout, pour toutes les classes, du berceau jusqu'à la tombe » (voir Welfare state).
  3. [1] Discours à la Chambre des communes du Royaume-Uni, 1947
  4. discours au conférence unioniste écossais, 1948
  5. [2] Discours à la Chambre des communes du Royaume-Uni, 1945
  6. 6,0 et 6,1 13 janvier 1909 : Churchill s’attaque à la pauvreté… et au socialisme
  7. [3]LIBERALISM AND THE SOCIAL PROBLEM
Histoire du Royaume-Uni

Littérature secondaire

  • 1998, Steven F. Hayward, "Churchill on Leadership : Executive Success in the Face of Adversity", Three Rivers Press
  • 2004,
    • Christopher Catherwood, "Churchill's Folly: How Winston Churchill Created Modern Iraq", Carroll & Graf
    • Richard Ebeling, Commentaire du livre de Christopher Catherwood, "Churchill's Folly: How Winston Churchill Created Modern Iraq"], The Freeman, Décembre, Vol 54, n°10

Liens externes

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.