Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Auto-efficacité entrepreneuriale

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche

Le sentiment d'efficacité personnelle fait référence à l'approche cognitiviste introduite par Albert Bandura. Cela concerne la confiance qu’une personne pense disposer afin d'accomplir une tâche spécifique ou un ensemble de tâches connexes à venir. L'auto-efficacité entrepreneuriale soutient l'effort des actions précises de l'entrepreneur et consolide son cadre de pensée entrepreneurial dans les phases d'exploration et d'exploitation d'opportunités entrepreneuriales durant le processus entrepreneurial.

Les croyances d'un entrepreneur dans sa réussite

Les croyances dont dispose à un moment donné un individu déterminent sa façon de penser, d'agir et de percevoir son contexte entrepreneurial. Cette confiance peut être basée sur la possession de connaissances supérieures dans une opportunité entrepreneuriale, ou en raison de la connaissance supérieure des besoins du marché et / ou de la maîtrise de connaissances technologiques afin de répondre à ces besoins.

Le sentiment d'efficacité personnel explique les raisons de l'énergie employée par les porteurs de projets dans leur démarche entrepreneuriale par rapport à ceux qui ne disposent pas de ces croyances en leur efficacité personnelle. Il existe de nombreuses personnes qui souhaitent se lancer dans l'entrepreneuriat en souhaitant accomplir de nouvelles choses dans leur vie et en souhaitant donner un sens à leur vie. Toutefois, le passage à l'acte est souvent impossible. Il existe une raison cognitive expliquée pat le sentiment d'auto-efficacité personnel. L'engagement dans l'action n'est pas une chose facile en raison de l'inertie mentale. Il faut souvent faire un premier pas entrepreneurial. Ceux qui ont déjà tenté l'expérience s'en sortent mieux que d'autres. Le sentiment d'auto-efficacité personnelle joue un rôle positif décisif car un individu qui estime pouvoir disposer d'une maîtrise sur des actions, déjà expérimentées et réussies, réalisent une nouvelle tâche similaire ou proche à celle de l'expérience, avec plus de succès, laquelle expérience renforce son sentiment d'efficacité personnelle.

L'auto-efficacité entrepreneuriale dans la théorie autrichienne de l'entrepreneuriat

L'auto-efficacité entrepreneuriale perçue représente le jugement de sa propre capacité à exécuter une action et à produire des niveaux de performance préalablement fixés. Il existe donc une relation positive entre les niveaux élevés d'auto-efficacité et l'activité entrepreneuriale individuelle. Si les entrepreneurs adoptent des schèmes avec des pensées contenant une vigilance sur les opportunités de marché, cela est renforcé par les anticipations d'auto-efficacité. Il existe donc une relation directe entre les schèmes de pensées entrepreneuriales et les perceptions de l'auto-efficacité. Cette liaison est également représentée comme une influence réciproque, c'est-à-dire que l'auto-efficacité perçue peut influencer l'entrepreneur si, dans son schéma de pensée, le chemin vers l'opportunité est rempli d'obstacles. En résumé, l'auto-efficacité influence l'initiation, l'intensité et la persistance du comportement. Les personnes avec une grande auto-efficacité essaient des tâches plus difficiles, exercent plus d'efforts pour les accomplir, et sont plus tenaces dans leurs efforts lorsqu'elles rencontrent des obstacles.

Il existe un autre point de rencontre entre la théorie de l'auto-efficacité entrepreneuriale et la théorie autrichienne de l'entrepreneuriat. Le marché, pris dans son ensemble, à la fois abstrait et concret, est un lieu d'échange et d'observation pour un individu. Un entrepreneur apprend[1] de ses propres expériences mais aussi de celles des autres. Le marché agit comme un apprentissage vicariant. Il est un révélateur de modèles entrepreneuriaux soit parce qu'un individu est témoin du succès des autres dans la réalisation de leurs tâches, soit parce qu'il en prend connaissance via les médias, d'où l'importance des biographies des entrepreneurs pour se forger des modèles sociaux d'entrepreneuriat à succès. Avoir proche de soi ou lire des témoignages de réussite entrepreneuriale renforce le sentiment d'efficacité personnel. Car, un individu se projette et estime alors que la situation qu'il/elle doit surmonter est potentiellement réalisable. Du même ordre, l'éducation entrepreneuriale, dans les écoles de formation spécialisées ou non, sont des lieux privilégiés de rencontres avec des entrepreneurs dont les affaires sont des modèles pour les apprentis entrepreneurs et les entrepreneurs novices.

L'auto-efficacité se rapporte davantage à la motivation intrinsèque d'un individu dans la phase de cognition entrepreneuriale. Une auto-efficacité accrue conduit à une perception plus fine des opportunités avec des occurrences plus nombreuses. L'auto-efficacité influence la mise au point sur la focalisation du cadre de perception des opportunités, mais elle a cependant plus de difficulté à contribuer à la perception fine des menaces économiques ou réglementaires et des poids culturels qui pèsent sur le succès futur de l'entreprise.

Annexes

Notes et références

  1. En sachant apprendre et en réfléchissant continuellement sur le processus d'apprentissage, l'entrepreneur accroît son sentiment d'auto-efficacité. Cela s'accompagne avec ses aptitudes à la communication et au travail d'équipe, afin de bien travailler avec les autres et d'être ouvertement communicatif. La créativité, en particulier, en appliquant des compétences à des situations nouvelles et inconnues, offre la possibilité à l'entrepreneur de s'adapter et d'être flexible dans son approche. Un autre point, de l'entrepreneur en situation d'auto-efficacité, il alloue des valeurs positives à l'apprentissage.

Bibliographie sur l'auto-efficacité entrepreneuriale

Articles connexes




Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.