Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Élie Halévy

De Wikiberal
(Redirigé depuis Elie Halévy)
Élie Halévy
historien, philosophe

Dates 1870 - 1937
Elie Halévy
Tendance libéral de gauche
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Élie Halévy

Élie Halévy (6 septembre 1870 - 21 août 1937) est un historien et philosophe français, spécialiste de l'utilitarisme anglais et de l'histoire de l'Angleterre au XIXe siècle.

Après des études à l'école normale, il a reçu son doctorat de philosophie en 1901 avec une thèse portant sur La Théorie platonicienne de la connaissance et Les Origines de la philosophie radicale.

Pensée

Influence

Élie Halévy fut à la fois préoccupé par les idées sociales et proche du libéralisme. Sur ce point son rôle est à rapprocher à celui de Graham Wallas dont aprés la guerre de 1914, il fut l'ami [1]. Si Graham Wallas a contribué à éloigner Walter Lippmann du socialisme, Élie Halévy a joué un rôle similaire dans l’évolution de Raymond Aron[2].

Tout comme Wallas, il était en faveur du libre-échange. Raymond Aron note dans ses mémoires qu'il lui aurait confié que « seul le libre-échangiste a le droit de se dire pacifique »[3]. Aprés la guerre de 1914, il lui fut proposé un poste à la Société des Nations [4] qu'il a refusé afin de se consacrer à la fin de son histoire de l'Angleterre au dix-neuvième siécle[5]. Il donna des conférences au Royal Institute of International Affairs un think tank anglais spécialisé dans les relations internationales.

Il fut l'un des premiers à rapprocher le fascisme et le communisme dans des conférences qui furent publiées en 1938 sous le titre de l’L'Ère des tyrannies. Trois membres de l’association des amis d’Élie Halévy, présidée par Célestin Bouglé, ont participé en 1938 au Colloque Walter Lippmann : Raymond Aron, Robert Marjolin et Étienne Mantoux.

Bibliographie

  • 1907, « La doctrine économique de Saint-Simon », La Revue du Mois, décembre, pp641-676
  • 1908, « La doctrine économique des Saint-Simoniens », La Revue du Mois, 31, pp39-75


  • La formation du radicalisme philosophique, 1901-1904 :
  • tome 1 : La jeunesse de Bentham 1776-1789
  • tome 2 : L'évolution de la doctrine utilitaire de 1789 à 1815
  • tome 3 : Le radicalisme philosophique
  • L'ère des tyrannies. études sur le socialisme et la guerre
  • Histoire du peuple anglais au XIXe siècle

Notes et références

  1. il remercie souvent en début de ses livres Graham Wallas un homme qu'il connaissait depuis les années 1890
  2. Baverez, 1993, p.101
  3. in Mémoires, édition 1983 p. 212
  4. André Siegfried, nécrologie : Elie Halévy, Revue d'économie politique, mars avril 1938, p.432
  5. Wikipédia. Consulté le 4 février 2008

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.