Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



George Gilder

De Wikiberal
George Gilder
Essayiste

Dates (1939- )
Tendance
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur George Gilder

George F. Gilder, né le 29 novembre 1939 à New York City, est un auteur américain, proche du Parti Républicain et co-fondateur du Discovery Institute.

Son best-seller, paru en 1981, "Richesse et Pauvreté", donne l'image d'une avancée pratique et morale du capitalisme. Il effectue une analyse des racines de la croissance économique et le livre se vend à plus d'un million d'exemplaires. En examinant les problèmes passés, comme l'inflation, la récession et les problèmes urbains des années 1970, il propose des solutions. Il fait valoir non seulement la pratique, mais la supériorité morale du capitalisme sur les systèmes alternatifs. "Le capitalisme commence par donner", a-t-il affirmé, alors que le socialisme du New Deal a créé l'aléa moral. C'est le travail, la famille et la foi qui ont créé la richesse. Inversant les idées pré-conçues, il rappelle que c'est l'entrepreneur qui crée le marché et non l'inverse, contrairement à ce qu'affirmait Adam Smith pour qui l'étendue de la division du travail est déterminée par l'extension du marché. La réalité se situe dans l'autre sens. L'étendue de la division du travail, c'est-à-dire plus judicieusement, la créativité des entrepreneurs, détermine l'étendue du marché.

George Gilder est allé à l'école Hamilton à New York, au Phillips Exeter Academy, et à l'Université d'Harvard, en obtenant son diplôme en 1962. Il a donné des cours de politique au Kennedy Institut. Dans les années 1960, il a rédigé des discours pour plusieurs fonctionnaires et des candidats aux élections, dont Nelson Rockefeller, George Romney et Richard Nixon. Il a travaillé comme porte-parole du sénateur républicain Charles Mathias. Il a déménagé à la Nouvelle-Orléans et il a travaillé pour Ben C. Toledano, candidat républicain au Sénat des États-Unis en 1972. Il fut un défenseur de l'économie de l'offre dès la fin des années 1970 et pendant une dizaine d'années. Dans les années 1990, il a soutenu l'émergence des nouvelles technologies. Durant l'été 2000, il rachète le magazine mensuel conservateur, The American Spectator. Il le revend deux ans plus tard.

Bibliographie

  • 1966, The Party That Lost Its Head [Le Parti qui a perdu sa tête]
  • 1973, Sexual Suicide
  • 1974, Naked Nomads: Unmarried Men in America
  • 1978, Visible Man: A True Story of Post-Racist America
  • 1980, "The Myths of Racial and Sexual Discrimination", National Review, 14 novembre, p138
  • 1981, Wealth and Poverty [Richesse et Pauvreté]
  • 1984, The Spirit of Enterprise, New York: Simon & Schuster
    • Traduit en français en 1985, L'esprit d'entreprise, Edition Fayard, Paris
  • 1986, Men and Marriage [Les Hommes et le mariage]
  • 1990, Life After Television [La vie après la télévision]
  • 2000, "Telecosm: How Infinite Bandwidth will Revolutionize Our World", New York: Free Press,
  • 2001, avec Brett Swanson, "The Broadband Economy Needs a Hero", Wall Street Journal, 23 Février
  • 2002, "Telecosm: The World After Bandwidth Abundance" [Telecosm: Le monde après l'abondance de la bande passante]
  • 2004, "Ronald Reagan and the supply-side myth", In: Richard M. Ebeling, dir., "Economic Theories and Controversies", Hillsdale: Hillsdale College Press, Champions of freedom Vol 31, ISBN 0916308529, pp113-128
  • 2005, The Silicon Eye: How a Silicon Valley Company Aims to Make All Current Computers, Cameras, and Cell Phones Obsolete [La Silicon Eye: Comment une société de la Silicon Valley vise à rendre tous les ordinateurs actuels, les caméras et les téléphones cellulaires obsolets]
  • 2006, The Silicon Eye: Microchip Swashbucklers and the Future of High-Tech Innovation

Littérature secondaire

Citations

  • Une économie capitaliste n’est pas en premier lieu un mécanisme incitatif fondé sur le stimulus et la réponse. Cette théorie a été réfutée en psychologie; sa survie en économie pétrifie cette science. En lieu et place, le capitalisme est un système d’information dans lequel la richesse vient de la connaissance et la croissance économique vient de l’accumulation du savoir. La hausse des revenus n’est pas issue d’un jeu de carottes et de bâtons mais du développement et de l’application de la connaissance productive. (L'AGEFI, 14 avril 2016)

Liens externes

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.