Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Isaiah Berlin

De Wikiberal
Isaiah Berlin
Philosophe

Dates 1909-1997
Berlin.jpg
Tendance Libéral classique
Origine Royaume-Uni Royaume-Uni
Articles internes Liste de tous les articles

Citation « la liberté est la liberté »
inter lib.org sur Isaiah Berlin
Catallaxia

Isaiah Berlin (Riga, le 6 juin 1909 — Londres le 5 novembre 1997) est un philosophe et historien des idées britannique.

Émigré en Angleterre à l'âge de 11 ans, il étudia à Oxford, où il fut chargé, à partir de 1957, de la chaire de théorie sociale et politique. De 1966 jusqu'en 1971, il enseigna à la City University de New York, et présida la British Academy de 1974 à 1978

Le libéralisme social

Le libre arbitre individuel est une notion essentielle de la pensée d'Isaiah Berlin. Il prône l'idée d'un libéralisme social qui autorise la pluralité des idées et des valeurs. Ce pluralisme, qui n'est pas un relativisme, permet en effet de prendre en considération les rapports conflictuels et les différentes conceptions morales du bien, parfois irréconciliables et irréductibles les unes aux autres, qui constituent l'ensemble des opinions et des valeurs émises par les différents groupes sociaux.

Ainsi, dans Two Concepts of Liberty (« Deux concepts de liberté », 1958), qu'on a pu comparer au De la liberté de John Stuart Mill, Berlin distingue la « liberté négative », qui consiste en l'absence de coercition dans l'exercice de mes propres actions, et la « liberté positive », selon laquelle « je veux que ma vie et mes décisions dépendent de moi-même et non pas de forces extérieures quelles qu'elles soient. Je veux être l'instrument de ma propre volonté, et non de la volonté d'autres hommes. » Berlin constate que cette liberté positive s'est transformée en despotisme à partir du moment où l'on a opposé « l'homme rationnel » et « l'homme empirique », et qu'on a voulu, au nom de cette rationalité du « vrai moi », imposer des normes à la liberté, par l'intermédiaire du droit — qui, après avoir permis à chacun d'atteindre ses buts sans nuire à la liberté d'autrui, devient l'instrument du pouvoir politique — et l'intervention de l'État — le pouvoir politique lui-même.

Par ailleurs, les systèmes utopiques — les « –ismes » —, ne sont que la volonté d'imposer une pensée unique, qui serait par avance conforme au « vrai moi » de l'individu. De même, dans un ouvrage paru en 1955, Historical Inevitability (« l'Inévitabilité historique »), Berlin montre comment le déterminisme historique nie l'action et le rôle de l'individu dans l'histoire.

Or, pour Isaiah Berlin, « la liberté est la liberté ». Elle consiste non pas à « faire les bons choix », mais simplement « des choix », la liberté de choix. C'est ce retournement d'argumentation de la part d'Isaiah Berlin qui saborde, selon les mots utilisés par Murray Rothbard, le concept même de liberté négative, lorsque Isaiah Berlin fait reposer la liberté sur le pouvoir ou sur la richesse.

Citations

«Dans leur zèle à créer les conditions économiques et sociales qui seules confèrent une valeur authentique à la liberté, les hommes ont trop souvent tendance à oublier la liberté elle-même ; et quand ils s'en souviennent, c'est souvent pour l'écarter, afin de laisser la place à d'autres valeurs chères aux réformateurs ou aux révolutionnaires. »

Œuvres

Outre les ouvrages cités, les principaux textes de Berlin sont :

  • 1939, "Karl Marx : His Life and Environment", Thornton Butterworth
    • 3ème édition en 1963, New York : Oxford University Press
    • 4ème édition en 1978, Oxford University Press, ISBN 0-19-510326-2
  • 1953, "The Hedgehog and the Fox : An Essay on Tolstoy’s View of History", London : Weidenfeld & Nicolson
    • Nouvelle édition en (1954)
  • 1955, Historical Inevitability
  • 1956, The Age of Enlightment : The Eighteenth Century Philosophers, New American Library
  • 1969,
    • a. "Four Essays on Liberty", Oxford University Press, Oxford
      • Traduction italienne en 1989, Quattro saggi sulla libertà, Feltrinelli, Milano
      • Nouvelle version révisée et étendue, en 2002, avec un nouveau titre, "Liberty", Oxford University Press, ISBN 0-19-924989-X.
    • b. "Two Concepts of Liberty"
    • Traduction italienne en 2000, Due concetti di libertà, Feltrinelli, Milano
    • c. "A note on Vico’s concept of knowledge", In: G. Tagliacozzo et al., dir., "Giambattista Vico: An international symposium", Baltimore : Johns Hopkins University Press, pp371–377
  • 1976, "Vico and Herder : Two Studies in the History of Ideas, Chatto and Windus, 1976. Superseded by Three Critics of the Enlightenment
  • 1978,
    • a. avec Aileen Kelly, dir., "Russian Thinkers", Hogarth Press
      • 2nde édition en 2008, Penguin, ISBN 978-0-14-144220-4
    • b. "Concepts and Categories : Philosophical Essays", Hogarth Press, Pimlico, ISBN 0-670-23552-0
  • 1979, Against the Current : Essays in the History of Ideas, Hogarth Press, Pimlico. ISBN 0-7126-6690-7
    • Traduction en français en 1988, À contre-courant
  • 1980, "Personal Impressions", Hogarth Press
    • seconde édition en 1998, Pimlico. ISBN 0-7126-6601-X
  • 1990, "The Crooked Timber of Humanity", In : John Murray,, dir., "History of Ideas", Pimlico. ISBN 0-7126-0616-5
  • 1996, "The Sense of Reality : Studies in Ideas and their History", Chatto & Windus, Pimlico, ISBN 0-7126-7367-9
  • 1997, avec Roger Hausheer, dir., "The Proper Study of Mankind: An Anthology of Essays", Chatto & Windus, Pimlico. ISBN 0-7126-7322-9
  • 2000,
    • a. "Three Critics of the Enlightenment : Vico, Hamann, Herder", Pimlico, ISBN 0-7126-6492-0
    • b. "The Power of Ideas", Chatto & Windus, Pimlico ISBN 0-7126-6554-4
  • 2002, "Freedom and Its Betrayal : Six Enemies of Human Liberty" Chatto & Windus, Pimlico. ISBN 0-7126-6842-X (enregistré en 1952)
  • 2004,
    • a. "The Soviet Mind : Russian Culture under Communism, Brookings Institution Press, ISBN 0-8157-0904-8
    • b. "Flourishing : Selected Letters 1928–1946", Chatto & Windus, ISBN 0-7011-7420-X
  • 2006, "Political Ideas in the Romantic Age : Their Rise and Influence on Modern Thought", Chatto & Windus, ISBN 0-7011-7909-0. Pimlico, ISBN 978-1-84413-926-2

Littérature secondaire

  • 1973, C. B. Macpherson, "Berlin's Division of Liberty", In: C. B. Macpherson, dir., Democratic Theory: Essays in Retrieval, Oxford: Clarendon Press
  • 1999, Henry Hardy, dir. "BERLIN, Isaiah. O sentido da realidade, O Estudos Das Ideias E De Sua Historia, CIVILIZAÇAO BRASILEI (pt)
  • 2006,
    • Henry Hardy, "Isaiah Berlin’s Political Ideas in the Romantic Age", Princeton, NJ: Princeton University Press
    • Beata Polanowska-Sygulska, dir, ""Isaiah Berlin - Unfinished Dialogue", Prometheus, ISBN 978-1-59102-376-0/1-59102-376-9
  • 2007, M. Ricciardi, ‘Berlin on Liberty’, In: G. Crowder et Henry Hardy, dir., The One and the Many. Reading Isaiah Berlin, Amherst NY: Prometheus Books
  • 2009, Jennifer Holmes, dir., "Isaiah Berlin - Enlightening: Letters 1946–1960", Chatto & Windus, ISBN 978-0-7011-7889-5
  • 2013, Mark Pottle, dir., "Isaiah Berlin - Building: Letters 1960–1975a, Chatto & Windus, ISBN 978-0-701-18576-3.

Liens externes

Pages correspondant à ce thème sur les projets liberaux.org :

En Français

En Anglais


5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.