Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Jean-Marc Daniel

De Wikiberal
Jean-Marc Daniel
Économiste

Dates Né en 1954
Jean-Marc Daniel.jpg
Tendance Libéral classique
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation « La crise financière traduirait-elle un échec du marché ? Non. Elle traduit la nocivité d’une politique monétaire menée pour l'État »
inter lib.org sur Jean-Marc Daniel

Jean-Marc Daniel, né le 26 avril 1954 à Bordeaux, est un économiste français, professeur d'économie à l'ESCP. Il se présente volontier comme utilitariste.

Présentation

Il est diplômé de l'école Polytechnique et de l'ENSAE. Il travaille ensuite à l'INSEE et dans la haute fonction publique (direction du budget, ministère des affaires étrangères ou ministère de la culture). Il mène en parallèle une carrière d'économiste et d'universitaire : chargé d’étude à l’OFCE, professeur à l'ESCP-EAP, à l’Ecole des Mines, à Paris X et à l’ENSAE.

Il est également chroniqueur au journal Le Monde sur l’histoire des idées économiques et directeur de la revue intellectuelle libérale classique Sociétal. Il est en outre membre du conseil d’administration de la Société d'économie politique.

Il travaille essentiellement sur la politique économique, dans ses dimensions théoriques et dans ses dimensions historiques. Il a écrit un Que Sais-Je ? de référence sur la question.

Il a rappelé avec force la responsabilité du gouvernement américain dans la crise financière de 2007-2008; par une politique monétaire laxiste menée sous l'influence du gouvernement américain, la Fed a déversé des torrents de liquidités sur les marchés financiers, débouchant sur une bulle spéculative de grande ampleur. Jean-Marc Daniel résume ainsi : « La crise financière traduirait-elle un échec du marché ? Non. Elle traduit la nocivité d’une politique monétaire menée pour l'État »[1].

Notes et références

  1. Les liaisons dangereuses, Jean-Marc Daniel sur Débat&Co

Publications

  • 2007, Le taureau face aux tigres - L'europe et le reste du monde, Pearson Education, ISBN 2744063061
  • 2008, La politique économique, Que sais-je ?, PUF
  • 2012, Ricardo reviens ! ils sont restés keynésiens, Bourin éditeur
  • 2014, L'état de connivence, Odile Jacob
  • 2015, Le Gâchis français, 40 ans de mensonges économiques, Tallandier
  • 2017, Les Impôts - une Folie Française, Tallandier

Citations

  • Le marché est consubstantiel à l'homme. Le refuser, c'est se heurter immédiatement au marché noir. C'était évident dans les sociétés communistes, c'est en train de le devenir dans les sociétés hyperfiscalisées, qui se sont installées en Europe, où l'exil fiscal tend à se généraliser. (L’État de connivence)
  • En fait, il y a deux formes de capitalisme : le capitalisme de connivence d’une part, et le capitalisme de concurrence d’autre part. Et le mal dont souffre notre société n’est pas un excès de liberté économique − le très galvaudé « néolibéralisme » − mais les tentatives de s’abstraire des exigences de la liberté. Ces tentatives s’incarnent de manière très concrète dans la connivence et la défense des rentes. (L’État de connivence)
  • L'économie de marché, ce n'est pas la justice, c'est la capacité d'exprimer ses talents. (BFM, 06/01/2017)

Liens externes

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.