Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Pierre-Émile Levasseur

De Wikiberal

Pierre Émile Levasseur né à Paris le 8 décembre 1828 et mort à Paris, le 10 juillet 1911, est un historien, économiste, statisticien et géographe français, un des derniers représentants de l’école libérale française.

Pierre-Émile Levasseur
historien,

Dates 1828 - 1911
Pierre Émile Levasseur 1909.jpg
Tendance libéral classique
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Pierre Émile Levasseur

Biographie

A l'École normale supérieure en 1849, il est le condisciple de Hippolyte Taine.

Il commence à enseigner au lycée d'Alençon en 1852 et, en 1857, il devient professeur de rhétorique à Besançon. Il retourne ensuite à Paris et devient professeur au lycée Saint Louis (1856) puis au lycée Napoléon (1861-1868) où il enseigne l’histoire. Le 4 avril 1868 il est élu à l'Académie des sciences morales et politiques dans la section d’économie politique, statistique et finances. Désigné professeur de géographie, d'histoire et de statistiques, il succède à Alfred Baudrillart au prestigieux Collège de France en 1872. Il devient aussi part la suite professeur d’économie politique et de législation industrielle au Conservatoire national des arts et métiers (1876) et de statistique et de géographie économique à l'École libre des sciences politiques (1879-1911). Il préside la Société d'économie politique et fonde l'Association pour l'Enseignement secondaire des Jeunes Filles.

Membre du conseil de l'éducation nationale et président honoraire de la société de géographie, il est l'un des artisans de la réforme de l’enseignement de la géographie dans le primaire et le secondaire dans les années 1860-1870. Il s'affirme comme un des principaux adversaires de Léon Walras et de l'École de Lausanne : il critique la Théorie mathématique de l’échange ne croyant guère à la possibilité d’appliquer les mathématiques à l’économie politique : «  ce serait fort bien sir le désir et le besoin étaient susceptibles d’une mesure exacte. » Ce libéral classique, dans la lignée de Jean-Baptiste Say, est une des grandes figures de l’école historique française dans le domaine économique et social et un des fondateurs des études de géographie commerciale. Il est aussi le premier grand économiste français ayant obtenu le doctorat pour sa thèse sur le système de Law.

Ses études historiques sur le travail et la classe ouvrière ainsi que ses travaux sur la population française conservent toujours de l'intérêt aujourd'hui. Il signe en 1876 le premier atlas thématique digne de ce nom paru en France.

Citations

  • « La nature n’est rien ou n’est qu’une force latente au point de vue économique tant que le travail de l’homme ne l’a pas fécondée (De l’importance de la géographie physique pour l’étude des forces productives des nations. Leçon d’ouverture du cours d’histoire et de géographie économique au Collège de France, le 3 décembre 1883)

Principaux ouvrages

  • 1854 : Recherches Historiques sur le Systéme de Law
  • 1858 : La Question de l’or
  • 1859 : Histoire des classes ouvrières en France depuis la conquête de Jules-César jusqu'à la Révolution
  • 1864 : avec Louis Wolowski,
    • Traduit en anglais en 1884, Property, In: John Lalor, Dir., Cyclopaedia of Political Science, Chicago: M.B. Cary, p392
  • 1865 : La France industrielle en 1789
  • 1867 : Histoire des classes ouvrières en France depuis la Révolution jusqu'a nos jours
  • 1871 : L'Etude et l'enseignement de la géographie
  • 1879 : Rapport de le Commerce et la Tonnage Relatifs au Canal Interoceanique
  • 1883 : Résumé historique de l'enseignement de l'économie politique et de la statistique en France
  • 1888 : Les Alpes et les grandes ascensions
  • 1889-1892 : La Population française
  • 1890-1894 : Grand Atlas de géographie physique et politique
  • 1893 : Les prix : aperçu de l'histoire économique de la valeur et du revenu de la terre en France
  • 1894 : L'Agriculture aux États-Unis
  • 1895 : Questions industrielles et ouvrières sous la IIIe République
  • 1897 : L'Enseignement primaire dens les pays civilisés
  • 1898 : De la méthode dans les sciences économiques
  • 1898 : L'Ouvrier américain
  • 1907 : Questions ouvrières et industrielles sous la troisième République
  • 1903 : L'enseignement primaire dans les pays civilisés
  • 1911-1912 : Histoire du Commerce de la France

Bibliographie

  • Notice sur la vie et les travaux de M. Émile Levasseur, A. de Foville, Publications de l'Institut de France, 1911, n° 22.
  • Levassseur (Pierre-Émile), par E. Lavisse, Association amicale des Anciens Élèves de l'École Normale Supérieure, 1912, p. 49-51.

Lien externe

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.