Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Propriétarisme

De Wikiberal

Le propriétarisme est une conception libertarienne du droit pour laquelle les principales règles juridiques découlent du droit de propriété, en particulier d'une propriété de soi. Le libéralisme pose plus généralement comme fondement le droit à la vie, tout en reconnaissant comme essentiel le droit de propriété.

En suivant une logique propriétariste, si l'on est propriétaire de sa personne, on peut céder ce droit, ce qui légitime l'esclavage. Le philosophe libertarien Robert Nozick ira par exemple jusque là, de même que Walter Block : « Le contrat, fondé sur la propriété privée, atteint les domaines les plus extrêmes de l'interaction humaine, y compris les contrats d'esclavage volontaire. »[1]

Cependant, cette propriété est strictement définie et ne peut empiéter sur la liberté et la propriété d'autrui, d'où le refus par de nombreux libertariens du droit à l'image, de la propriété intellectuelle, de la notion de diffamation, etc.

Notes et références

  1. Walter Block, "Towards a Libertarian Theory of Inalienability: A Critique of Rothbard, Barnett, Smith, Kinsella, Gordon, and Epstein", pp. 39-85, Journal of Libertarian Studies, vol. 17, no. 2, p. 44, p. 48, p. 82, p. 46, [lire en ligne]

Voir aussi

Lien externe

1868-41439.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail philosophie et épistémologie du libéralisme.