Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Prosper de Barante

De Wikiberal
Prosper de Barante
Historien, homme politique

Dates 1782 - 1866
Tendance Libéral-conservateur
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Prosper de Barante

Amable-Guillaume-Prosper Brugière, baron de Barante, est un historien, écrivain et homme politique français, né à Riom (Puy-de-Dôme) le 10 juin 1782 et mort au château de Barante à Dorat (Puy-de-Dôme) le 22 novembre 1866.

Biographie

Issu d'une noble famille auvergnate, fils de préfet, Prosper de Barante est admis à l'École polytechnique en 1798 et débuta sa carrière dans l'administration en 1800. Il collabore au Publiciste et à la Décade philosophique, avant d'entrer comme auditeur au Conseil d'État en 1806. Préfet de Vendée (1809), il épouse Césarine d'Houdetot (1794-1877), pour qui Charles de Rémusat avait brûlé naguère. La même année, Barante publie anonymement son Tableau de la littérature française au XVIIIe siècle, qui connait de nombreuses éditions et lui vaut notamment les plus grands éloges de Mme de Staël : il s'y efforce de relier l'évolution de la littérature à celle des mœurs.

En 1810, Barante rencontre, par l'intermédiaire de Jean Baptiste Antoine Suard le jeune François Guizot, qui devait devenir l'un de ses meilleurs amis pour le restant de sa vie.

Après la Seconde Restauration, il est nommé par Louis XVIII Conseiller d'État et secrétaire général du ministère de l'Intérieur, et assure même l'intérim du ministre de l'Intérieur (1815). Il est ensuite nommé directeur général des contributions indirectes.

Élu député en 1815, il siège avec la minorité libérale dont les chefs sont Royer-Collard et de Serre. Devenu inéligible par suite de l'ordonnance royale du 5 septembre fixant à 40 ans l'âge d'éligibilité, Barante devient commissaire du gouvernement à la Chambre.

Élevé à la dignité de pair de France (1819), il continue de défendre ses idées libérales et prend place dans les rangs de l'opposition comme l'un des principaux orateurs des Doctrinaires. Chassé du Conseil d'État par les Ultras en 1820, il se livre à ses travaux historiques, tout en s'associant, à la Chambre des pairs, à l'opposition de la minorité à tous les ministères de la Restauration à l'exception de celui de Martignac.

Il commence en 1824 la publication de son Histoire des ducs de Bourgogne de la maison de Valois (1824-1826, 13 vol. in-8). Cet ouvrage lui vaut d'être élu membre de l'Académie française au fauteuil 33 en 1828.

Avec l'avènement de la monarchie de Juillet, Barante voit s'accomplir son idéal politique, l'orléanisme. Il soutient constamment la majorité ministérielle et est envoyé comme ambassadeur à Turin en octobre 1830 et à Saint-Pétersbourg en 1835. Il est fait grand croix de la Légion d'honneur. La Révolution de 1848 l'éloigne définitivement de la vie publique.

Œuvres

  • Tableau de la littérature au XVIIIe siècle, 1809 ; 8e éd., 1857, in-18
  • Traduction des Œuvres dramatiques de Schiller, précédée d'une Notice, 1821, 6 vol. in-8
  • Des communes et de l'aristocratie, 1821
  • Notice sur Madame la Duchesse de Duras, imprimerie de Porthmann, 1823, In-8
  • Notice sur la vie et les ouvrages de M. le comte de Montlosier, lue à la séance du 15 septembre 1842, imprimerie de Thibaut-Landriot, 32 p., in-8°
  • Histoire des ducs de Bourgogne de la maison de Valois, 1824-1826, 13 vol. in-8 ; 8e éd. 1858, 8 vol. in-12 avec atlas
  • Questions constitutionnelles, 1850
  • Histoire de la Convention, 1851-1853, 6 vol. in-8
  • Le Général Desaix, étude historique par M. le Cte Beker, 1853, éd. des bureaux de La Revue contemporaine, 23 p., in-8
  • Histoire du Directoire, 1855, 3 vol. in-8
  • Éloge de M. le comte Molé prononcé dans l'assemblée générale de la Société de l'Histoire de France du 8 mai 1856, imprimerie de C. Lahure, 1856
  • Études historiques et biographiques, 1857
  • Histoire de Jeanne d'Arc, Publication Didier, 1859, 276 p., in-18
  • Discours, 1861, 2 vol. in-8
  • Vie politique de Royer-Collard, 1861
  • Notes sur la Russie, 1835-1840 revues et mises en ordre par M. le baron de Nervo, son gendre, Publication Michel Lévy frères, 1875, 464 p., in-8
5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.