Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Theodor Heuss

De Wikiberal

Theodor Heuss, né le 31 janvier 1884 à Brackenheim et mort le 12 décembre 1963 à Stuttgart, homme politique libéral allemand, a été le premier président de la République fédérale d'Allemagne (Bundespräsident) de 1949 à 1959.

Theodor Heuss
1884-1963

Dates homme politique
Bundesarchiv Bild 146-1983-098-20a, Heuss.jpg
Tendance libéral de gauche
Origine Allemagne Allemagne
Articles internes Liste de tous les articles

Citation Qui dit toujours la vérité peut se permettre d'avoir une mauvaise mémoire.
inter lib.org sur Theodor Heuss

Le journaliste et politique libéral

Theodor Heuss fait toute sa scolarité à Heilbronn et obtient son baccalauréat en 1902. Il étudie ensuite la science politique, l'histoire de l'art et l'économie à Berlin et à Munich où il obtient son doctorat en 1905. Après ses études, il rejoint le cercle de Friedrich Naumann qui marquera fortement ses idées politiques et sociales. Il est de 1905 à 1912 le rédacteur en chef du journal édité par Naumann, Die Hilfe (L'Aide).

Le 11 avril 1908, il se marie à Strasbourg avec Elly Knapp devant le pasteur Albert Schweitzer.

Il est par la suite rédacteur en chef du Neckar-Zeitung de 1912 à 1918, directeur d'études de 1920 à 1924, puis maître de conférences en politique à la Hochschule de Berlin jusqu'en 1933.

Acquis aux idées libérales dès 1903, il est membre du Parti progressiste populaire (FVP) de 1910 à 1918. Entre 1924 et 1928 puis entre 1930 et 1933 il est député du Parti démocrate allemand (DDP) au Reichstag, parti qu'il a rejoint en 1918. L’établissement du IIIe Reich le renvoie à la vie privée : il reste en contact avec les milieux libéraux et résistants mais sans être lui-même un résistant actif. Il participe sous divers pseudonymes au Frankfurter Zeitung, un des rares journaux libéraux survivants entre 1941 et 1943.

Le président de la RFA

Favorable à la fusion des différents partis libéraux des zones d'occupation occidentales, il atteint ce but en 1948 avec la formation du Parti libéral démocrate (FDP) dont il devient président la même année. Membre du Conseil parlementaire, il participe à la rédaction de la Loi fondamentale.

La première Assemblée fédérale l'élit président fédéral le 12 septembre 1949. Il refuse le terme d’Excellence et demande à être appelé simplement monsieur (Herr).

Theodor Heuss réussit à donner à la fonction essentiellement honorifique de président fédéral un certain prestige par ses visites à l’étranger et sa stricte neutralité dans la politique intérieure. Sa bonhomie contribue à asseoir la démocratie libérale en Allemagne de l’ouest. Hostile au réarmement allemand, il n’avait pas les moyens constitutionnels de s’y opposer. Reconduit sans difficulté dans ses fonctions en 1954, il refuse en 1959 les changements de la Loi fondamentale nécessaires à un troisième mandat.

Citations

  • L'Occident est issu de trois collines : le Golgotha, l'Acropole d'Athènes et le Capitole de Rome. Elles trois ont créé intellectuellement l'Occident, et on peut les voir toutes les trois, on doit les voir, comme une unité. (16 septembre 1950)

Liens externes

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.