Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Virgil Storr

De Wikiberal
Virgil Storr
économiste

Dates
Virgil-Henry-Storr.jpg
Tendance école autrichienne
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Virgil Storr

Virgil Henry Storr est un économiste de l'école autrichienne, élève de Don Lavoie et de Peter Boettke. Il est influencé également par l'herméneutique. Il fut directeur en chef de la revue "Studies in Emergent Order".

Analyse économique des catastrophes

En compagnie de Peter Boettke, Virgil Storr s'est intéressé à l'analyse économique des catastrophes ("Disasters economics"), qui est une sous-branche de l'économie du développement, et qui consiste à examiner les catastrophes et la reprise de la vie économique et sociale après un sinistre (guerre, pandémie, inondation, ouragan, etc.), en utilisant les outils de la science économique.

Virgil Storr et Peter Boettke ont écrit un article, en 2002, dans l'American Journal of Economics and Sociology, intitulé "Post-classical Political Economy", qui a créé le cadre intellectuel guidant les recherches de 2005 à 2010 des espaces politiques et sociaux dans la Nouvelle-Orléans, sur le remaniement de l'économie, après le passage de l'ouragan "Katrina".

En août 2005, en effet, l'ouragan 'Katrina' sur la côte du Golfe du Mexique a provoqué des événements naturels horribles aux Etats-Unis, principalement dans la Nouvelle-Orléans. Le centre Mercatus de l'université George Mason s'est alors engagé à étudier le processus de résilience économique au cours des cinq années suivantes pour comprendre comment les communautés allaient résister, comment elles permettraient de reconstruire les relations sociales qui ont été littéralement balayées par l'ouragan, et comment cette reconstruction se produirait, vue sous l'angle de l'intersection des institutions économiques et financières, des institutions politiques et juridiques et des institutions sociales et culturelles.

Les résultats des analyses des discours des différents intervenants lors d'une catastrophe sont très intéressants. Si on s'intéresse uniquement aux interventions des politiques publiques locales sur l'impact de la reprise sociale et économique, on omet d'observer que la reprise s'est produite au départ dans les quartiers et par l'entraide de voisinage. L'influence des juridictions politiques ne reflète pas avec précision la qualité ou la durabilité de la reprise. Les victimes de catastrophes ont une capacité à exploiter le capital social, afin d'assurer leur survie, de façon rapide et extraordinaire. Ainsi, il existe un leadership qui émerge quasi spontanément du secteur bénévole et communautaire, ce qui est essentiel pour promouvoir le rétablissement rapide d'une population locale.

Les résidents qui prennent des décisions concernant leur retour, sur un lieu qui a un connu un désastre, sont très dépendants des signaux contradictoires ou incorrects des autorités publiques. En même temps, sur le terrain, les organisations communautaires, les entreprises, les associations et les institutions religieuses aident les familles à prendre des décisions éclairées en matière de choix de reconstruction. Les entreprises ré-ouvrent, les services religieux reprennent et les autres phénomènes similaires envoient des signaux positifs aux communautés qui hésitent encore à revenir.

Bibliographie

  • 2007,
    • a. The Market as a Social Space, Mercatus Center - George Mason University, Working Paper n°77
    • b. commentaire du livre de Theodore A. Burczak, Socialism after Hayek, Review of Austrian Economics, Vol 20, pp313-316
    • c. avec B. Butkevich, "Subalternity and entrepreneurship: Tales of marginalized but enterprising characters, oppressive settings and haunting plots", Entrepreneurship and Innovation, 8(4), pp251–260
  • 2008,
    • a. avec Emily Chamlee-Wright, The Entrepreneur’s Role in Post-Disaster Community Recovery: Implications for Post-Disaster Recovery Policy, Mercatus Policy Series, Policy Primer 6, Arlington, VA: Mercatus at George Mason University
    • b. avec Nona P. Martin, "On perverse emergent orders", Studies In Emergent Order, Vol 1, pp73-91
    • c. avec Nona P. Martin, I’se a Man: Political Awakening and the 1942 Riot in the Bahamas, The Journal of Caribbean History, 41, (1 & 2)
    • d. B’ Rabby as a True-True Bahamian: Rabbyism as Bahamian Ethos and Worldview in the Bahamas’ folk tradition and the works of Strachan and Glinton- Meicholas, The Journal of Caribbean Literatures
    • e. The market as a social space: On the meaningful extraeconomic conversations that can occur in markets, The Review of Austrian Economics, Vol 21, n°2-3, septembre, pp135-150
  • 2013,
    • a. "Understanding the Culture of Markets", New York: Routledge
    • b. avec Solomon Stein, "The difficulty of applying the economics of time and ignorance", Review of Austrian Economics, Vol 26, n°1, pp27-37
    • c. avec J. Arentz, Frédéric Sautet, "Prior-knowledge and opportunity identification", Small Business Economics, Vol 41, n°2, pp461-478
  • 2015,
    • a. avec Emily Chamlee-Wright, "Social Economy as an Extension of the Austrian Research Program", In: Peter Boettke et Christopher Coyne, dir., "The Oxford Handbook in Austrian Economics", Oxford University Press, pp247-271
    • b. avec Ryan Langrill, "Contemporary Austrian Economics and the New Economic Sociology", In: Peter Boettke et Christopher Coyne, dir., "The Oxford Handbook in Austrian Economics", Oxford University Press, pp547-562
    • c. avec Christopher Coyne, dir., "New Thinking in Austrian Political Economy" (Advances in Austrian Economics, Volume 19), Emerald Group Publishing Limited
    • d. avec Christopher Coyne, "Introduction", In: Christopher J. Coyne, Virgil Henry Storr, dir., "New Thinking in Austrian Political Economy" (Advances in Austrian Economics, Volume 19), Emerald Group Publishing Limited, ppix-xiv
    • e. avec Laura E. Grube, "The Role of Culture in Economic Action", In: Christopher J. Coyne, Virgil Henry Storr, dir., "New Thinking in Austrian Political Economy" (Advances in Austrian Economics, Volume 19), Emerald Group Publishing Limited, pp21-46
    • f. avec Stefanie Haeffele-Balch, "Austrian Contributions to the Literature on Natural and Unnatural Disasters", In: Christopher J. Coyne, Virgil Henry Storr, dir., "New Thinking in Austrian Political Economy" (Advances in Austrian Economics, Volume 19), Emerald Group Publishing Limited, pp67-93
    • g. avec Nona Martin Storr, Emily Chamlee-Wright, "How we came back. Voices from Post-Katrina New Orleans", The Mercatus center, Arlington, Virginia
    • h. avec Stefanie Haeffele-Balch, Laura E. Grube, "Community Revival in the Wake of Disaster: Lessons in Local Entrepreneurship", New York: Palgrave Macmillan
    • i. avec Laura E. Grube, dir., "Culture and Economic Action", Cheltenham, UK: Edward Elgar
  • 2016,
    • a. avec Peter J. Boettke, dir., "Revisiting Hayek’s Political Economy" (Advances in Austrian Economics, Volume 21), Emerald Group Publishing Limited
    • b. avec Peter J. Boettke, "Prelims", In: Peter J. Boettke, Virgil Henry Storr, dir., "Revisiting Hayek’s Political Economy" (Advances in Austrian Economics, Volume 21), Emerald Group Publishing Limited, ppi-vii
    • c. avec Solomon Stein, "The Nature of the Market in Mises and Weber", In: Luca Fiorito, Scott Scheall, Carlos Eduardo Suprinyak, dir., "Including a Symposium on Austrian Economics in the Postwar Era" (Research in the History of Economic Thought and Methodology=, Vol 34A, Emerald Group Publishing Limited, pp73-91

Littérature secondaire

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.