Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Andreas Peter Bernstorff

De Wikiberal

Andreas Peter Bernstorff (Hanovre, 28 août 1735 – Copenhague, 21 juin 1797) est un homme d’Etat danois d’origine allemande qui a inspiré les réformes libérales du prince régent Frédéric (le futur Frédéric VI). Il est souvent considéré comme le plus grand homme d’Etat danois du XVIIIe siècle et comme l’un des derniers aristocrates allemands au service du Danemark.

Andreas Peter Bernstorff
Personnage politique

Dates 1735-1797
Andreas Peter Bernstorff (1739-1797).jpg
Tendance
Origine Danemark Danemark
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Andreas Peter Bernstorff

Biographie

Neveu du ministre tout puissant de Frédéric V et Christian VII, il entre au service du Danemark dans l’ombre de son oncle. Il est disgracié pendant les années Struensee (1770-1771) mais il est rappelé par Ove Høegh-Guldberg et devient ministre des Affaires étrangères en 1773. Il mène une politique pro-russe, de bon voisinage avec la Suède et cherche à éviter tout conflit avec le Royaume-Uni. Pendant la Révolution américaine, il réussit à conclure la ligue de neutralité avec la Russie et la Suède, son grand triomphe diplomatique (1780), avant d’être renvoyé par Guldberg. Il se rapproche du prince héritier et participe au complot qui aboutit au coup d’Etat de 1784 : Frédéric devient prince régent.

De nouveau ministre des Affaires étrangères, il maintient sa ligne de neutralité favorable au commerce danois au moment de la Révolution française, maintenant la balance égale entre la France et le Royaume-Uni. Mais Premier ministre de fait, il influence également la politique intérieure, défenseur des paysans indépendants et partisan de réformes agraires, notamment l’abolition du servage (1788). Libéral de nature, influencé par les institutions britanniques, il favorise une relative liberté de la presse.

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.