Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Frédéric Sautet

De Wikiberal
Frédéric Sautet
économiste, essayiste

Dates né en 1968
Frédéric Sautet
Tendance Ecole autrichienne
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation {{{citation}}}
inter lib.org sur Frédéric Sautet
{{{catallaxia}}} {{{librairal}}}

Frédéric Sautet est un économiste français qui enseigne aux États-Unis. Titulaire d’un DEA de l’Institut d’études politiques de Paris sous la direction de Jean-Jacques Rosa et d'Alain Wolfelsperger, il est docteur en science économie de l'Université de Paris Dauphine où sa thèse[1] fut dirigée par Pascal Salin dans le cadre du Centre de Recherche en Théorie Economique Jean-Baptiste Say. Il a fait ses études postdoctorales à l’Université de New York sous la direction d’Israel Kirzner, de Mario Rizzo, et de Peter Boettke. Il se spécialise aussi en théologie systématique.

Ancien conseiller au Treasury de Nouvelle Zélande et Senior Economist à la New Zealand Commerce Commission (l'autorité de la concurrence) où il a travaillé sur l’économie de la fiscalité, de la concurrence, des biens publics, et de la transition. Bien qu'ayant vécu en Nouvelle Zélande après cette période, il est, de par son expérience, l’un des spécialistes français des réformes néo-zélandaises des années 1984-1994. Entre 2004 et 2009, il est Senior Fellow (chargé de recherche) au Centre Mercatus (le centre de recherche en économie appliquée) de George Mason University (USA).

Il a enseigné à l’Université de Paris Dauphine, à New York University, à George Mason University, et à partir de l’automne 2012 il enseigne à Catholic University of America à Washington DC. Il est par ailleurs un intervenant régulier de la Foundation for Economic Education.[2]

Travaux

Ses travaux de recherche portent sur l'esprit d'entreprise (entrepreneurship), les institutions et le changement social dans la lignée des recherches d'Israel Kirzner. Il est d'ailleurs parmi les deux seuls auteurs à avoir co-écrit avec Israel Kirzner (l'autre étant Roger Garrison).[3]

En 2000, il publie An Entrepreneurial Theory of thé Firm chez Routledge, livre tiré de sa thèse qui porte sur l’application de la théorie kirznérienne de l’entrepreneur "alerte" (alertness) à la théorie de la firme. Il explique, notamment, que la structure des firmes multidivisionnelles peut non seulement être expliquée par la réduction des coûts de transaction (comme le fait Oliver Williamson), mais aussi parce qu’elle permet de résoudre un problème hayékien de la connaissance interne" (internal Hayekian knowledge problem) et donc de favoriser la découverte entrepreneuriale au sein de la firme.

À partir de 2004, en compagnie de l'économiste et géographe canadien, Pierre Desrochers, ils mettent en doute le bien fondé des politiques publiques régionales fondées sur l'analyse de la Havard Busness School et de son auteur prestigieux, Michael Porter. Cette analyse part du fait que la croissance économique s'accompagne de relations de proximité entre les entreprises de services et de production aux activités connexes. Dans le monde, les régions qui illustrent le mieux cette ampleur sont les régions de la Silicon Valley (le sud de la baie de San Francisco) ou quelques départements ruraux de l'Italie. Selon Michael Porter, il faut promouvoir ces développement par la politique économique. La notion de cluster de Michael Porter est relativement floue et donne le prétexte à un large éventail de consultants et de décideurs politiques d'orienter la règlementation et l'argent public de façon peu opportune ou précise. Frédéric Sautet et Pierre Desrochers font valoir que la politique publique de spécialisation régionale, associée aux grappes d'entreprises (cluster), est une stratégie qui peut fragiliser le développement économique d'une région. Cette politique ignore que ces développement repose sur des relations de connaissance tacite qui ne peuvent être reproduites artificiellement. Ces liens entre les firmes sont largement spontanés et historiques. En fait, la création de nouvelles idées se fait souvent à partir de relations anciennes.

Frédéric Sautet publie aussi des travaux en économie institutionnelle — notamment avec The New Comparative Political Economy avec Peter Boettke, Christopher Coyne, et Peter Leeson ou encore avec The Shaky Foundations of Competition Law, sur les fondations de la politique de la concurrence. Il écrit également sur l’économie du développement et les réformes économiques (surtout en Nouvelle Zélande).

Médias

Il publie régulièrement dans la presse française et anglo-saxonne comme Les Échos[4], Le Figaro[5], La Tribune[6] ou encore National Business Review[7], New Zealand Herald[8] et le magazine Forbes[9]. Ses recherches font régulièrement référence dans la presse française[10] et anglo-saxonne[11].

Bibliographie partielle

Pour une bibliographie des articles scientifiques publiés, voir le lien vers le Social Science Research Network.[12]

  • 2004, "Cluster-Based Economic Strategy, Facilitation Policy, and the Market Process", avec Pierre Desrochers, Review of Austrian Economics, Vol 17, n°2–3, pp. 233–245.
  • 2008,
    • a. "Diversity and the Case Against Specialized Clusters" avec Pierre Desrochers et Gert-Jan Hospers, The Handbook of Research on Cluster Theory, volume 1, éditions Edward Elgar.
    • b. "Entrepreneurial Policy: The Case of Regional Specialization vs Spontaneous Industrial Diversity" avec Pierre Desrochers, Entrepreneurship Theory and Practice.
  • 2009,
    • a. "The Next Silicon Valley? On the Relationship between Geographical Clustering and Public Policy" avec Pierre Desrochers et Gert-Jan Hospers, International Entrepreneurship and Management Journal
    • b. avec Peter Boettke, "Introduction", à la nouvelle édition du livre d'Israel Kirzner, "The Economic Point of View: An Essay in the History of Economic Thought, Indianapolis: Liberty Fund
  • 2012,
    • a. Dictionnaire du libéralisme, dirigé par Mathieu Laine, Editions Larousse.
    • b. "Opportunity Recognition", In: The Palgrave Encyclopedia of Strategic Management dirigée par David Teece, Université de Berkeley, avec les entrées : , "Ricardian Rents", "Schumpeterian Rents"
    • c. "Ricardian Rents", In: The Palgrave Encyclopedia of Strategic Management dirigée par David Teece, Université de Berkeley, avec les entrées : , , "Schumpeterian Rents"
    • c. "Schumpeterian Rents", In: The Palgrave Encyclopedia of Strategic Management dirigée par David Teece, Université de Berkeley
  • 2013,
    • a. "Local and Systemic Entrepreneurship: Solving the Puzzle of Entrepreneurship and Economic Development", Entrepreneurship, Theory and Practice.
    • b. avec J. Arentz, Virgil Storr, "Prior-knowledge and opportunity identification", Small Business Economics, Vol 41, n°2, pp461-478

Archives Video

Notes et références

  1. * 1998, Une théorie entrepreneuriale de la firme, Thèse de doctorat, Université de Paris IX Dauphine, sous la direction de Pascal Salin.
  2. Foundation for Economic Education.
  3. The Nature and Role of Entrepreneurship in Markets: Implications for Policy, avec Israel Kirzner, Mercatus Policy Series, Policy Primer, No. 4, juin 2006, Mercatus Center, George Mason University.
  4. Voir page du Cercle des Échos.
  5. Voir par exemple l'article dans Le Figaro à l'occasion de l'élection du Président Obama en 2008.
  6. Voir par exemple les articles suivants sur la dépénalisation des drogues, le rôle du FMI, ou encore le décès de Steve Jobs.
  7. Voir article sur la reconstruction de Christchurch après le tremblement de terre de 2011.
  8. Voir l'article sur l'économie de la Nouvelle Zélande.
  9. Voir la colonne sur l'échec des politiques économiques locales (2006).
  10. Voir par exemple l'article d'Emmanuel Combe dans Le Figaro de 1er mars 2010 en réponse à celui de Frédéric Sautet sur la sévérité des amendes envers les banques.
  11. Voir par exemple l'article de Brian Fallow dans le New Zealand Herald ou celui de Duncan Currie dans National Review.
  12. Voir sa page sur le Social Science Research Network SSRN.
  13. Page sur le site de Amazon.fr.

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.