Manhattan Declaration

De Wikiberal

La Manhattan Declaration on Climate Change ou Manhattan Declaration (Déclaration de Manhattan) est un document signé le 4 mars 2008 par les participants à la conférence internationale sur le changement climatique organisée par le Heartland Institute.

Elle a été signée par de nombreux scientifiques, économistes, hommes politiques ou hommes d'affaires et demande l'arrêt immédiat de l'utilisation des fonds publics pour influer sur le changement climatique en raison de l'absence totale de consensus dans la communauté scientifique. Les centaines de signataires de cette déclaration écrivent ainsi :

«Il n’existe aucune preuve convaincante selon laquelle les émissions de CO2 provenant de l’activité industrielle moderne ont causé, causent ou causeront des changements climatiques catastrophiques »
    — Déclaration de Manhattan

Elle a connu une diffusion relativement importante malgré la pression politique et médiatique pour une intervention étatique dans le champ de l'écologie. Le journaliste britannique Christopher Booker l'a ainsi citée comme une indication qu'en 2008, l'absence de consensus scientifique sur la réalité et sur les causes du changement climatique avait enfin été révélée[1].

Notes et références

  1. "2008 was the year man-made global warming was disproved", The Daily Telegraph, 27 décembre 2008, [lire en ligne]

Voir aussi

Liens externes

5244-cameleonhelp-buddylivegreen.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail écologie.

Société.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.