Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Michael Griffin

De Wikiberal
Michael Griffin
Scientifique

Dates Né en 1949
Michael Griffin.jpg
Tendance Ecolosceptique
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation « Je ne suis pas sur qu'il soit adapté de dire que le réchauffement climatique est un problème qu'il faut combattre. »
inter lib.org sur Michael Griffin

Michael Douglas Griffin, plus connu comme Michael Griffin, est un physicien américain né le 1er novembre 1949 dans le Maryland, directeur de la NASA entre 2005 et 2009. C'est un spécialiste reconnu de l'espace, un scientifique réputé titulaire de sept diplômes dont un Ph.D. en ingénierie spatiale.

Il a été directeur du département espace de l'université Johns Hopkins et est chancelier honoraire du Florida Southern College.

Réchauffement climatique

Dans un entretien célèbre diffusé sur la radio américaine NPR le 1er juin 2007, il développa ses idées sur le réchauffement climatique et s'oppose à l'alarmisme de l'écologisme politique : selon Griffin, il existe un certain réchauffement climatique, mais que cela a été toujours le cas quand on examine les variations passées du climat et que cela n'a rien d'inquiétant pour l'humanité[1].

« Je ne doute pas qu'une tendance actuelle au réchauffement climatique. Je ne suis pas sur qu'il soit adapté de dire que le réchauffement climatique est un problème qu'il faut combattre. Supposer que c'est un problème, c'est supposer que le climat de la terre actuellement est le climat optimal, le meilleur climat que nous puissions avoir ou ayons jamais eu, et que nous devons prendre des mesures pour qu'il ne change plus.
« Tout d'abord, je ne pense pas que l'homme puisse garder le climat inchangé, comme l'illustrent l'histoire de millions d'années. Ensuite, je me demande quels êtres humains - où et quand - devraient avoir le privilège de décider que le climat particulier que nous avons ici à l'heure actuelle est le meilleur pour tous les autres êtres humains. Je considère que c'est une position assez arrogante. »

Les tentatives d'intimidation qui suivirent, par exemple de la part de James Hansen, furent une nouvelle illustration de l'impossibilité à avoir un débat scientifique et réfléchi sur la question du changement climatique et de la pertinence de mesures visant à s'y opposer. Griffin a dénoncé ultérieurement l'utilisation de l'écologie à des fins politiques et souligné la pression exercée pour faire taire ceux qui n'adhèrent pas au dogme[2] :

Malheureusement, c'est une question qui est devenue bien plus politique que technique, et il aurait été préférable pour moi de m'en tenir à l'écart.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

5244-cameleonhelp-buddylivegreen.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail écologie.