Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Pacifisme

De Wikiberal

Le pacifisme désigne à la fois l'action en faveur de la paix et une doctrine philosophique de non-violence qui entend bannir le recours à toute forme de violence (pacifisme radical).

L’État, première source de violence.

Explicitation de la notion

La défense de la paix (à travers la tolérance, le libre-échange, etc.) est une constante de la tradition libérale. Mais cela ne signifie pas que le libéralisme prône une absence de réaction à l'agression. Au contraire, en ce dernier cas, il importe de rétablir la paix par des moyens libéraux :

  • Riposte proportionnée et individualisée ;
  • Refus de la torture ;
  • Respect des pays et individus neutres par les belligérants.

La paix défendue par les libéraux n'est donc pas à confondre avec une soumission aveugle à d'éventuelles offensives. Mais le retour à la paix ne peut pas non plus s'opérer de n'importe quelle manière.

Ainsi, pour les libéraux, l'opposition systématique à la guerre par certains pacifistes est critiquable ; dans la préface à l'édition de 1946 de La Trahison des Clercs, Julien Benda prend position contre un pacifisme systématique, qui exclut la guerre dans tous les cas. Parlant des « clercs » qui défendent cette théorie, il écrit :

« Nous estimons que le clerc est parfaitement dans son rôle en admettant l’emploi de la force, voire en l’appelant, dès qu’elle n’agit qu’au service de la justice, à condition qu’il n’oublie pas qu’elle n’est qu’une nécessité temporaire et jamais une valeur en soi. »

Dans ses Reflections on Gandhi, George Orwell (socialiste mais anti-totalitaire) défendait également une position proche en reprochant aux pacifistes d'« éluder les questions gênantes » et d'adopter « la thèse stérile et malhonnête selon laquelle dans chaque guerre les deux camps représentent la même chose, ce pourquoi il est sans importance de savoir qui gagne. » S'adressant à Gandhi, il écrivait également : « Et les Juifs ? Acceptez-vous qu'on les extermine tous ? Et sinon, que proposez-vous pour l'éviter, si vous excluez l'option de la guerre ? »

Enfin, selon l'auteur péruvien Mario Vargas Llosa, le pacifisme intégral revient à laisser le pouvoir aux dictateurs. Il écrit ainsi, dans Les Enjeux de la liberté[1] :

«Le pacifisme semble être un sentiment altruiste, inspiré par une œcuménique abjuration de la violence et le rêve d'un monde de bon sens, où tous les conflits entre les nations se résoudraient autour d'une table de négociation et où les armes auraient disparu. C'est une belle affabulation, mais celui qui croit que la meilleure façon de la rendre réalité consiste à s'opposer à toutes les guerres pareillement œuvre en vérité pour que le monde soit une jungle dominée par des hyènes et des chacals, et où les brebis seraient exterminées. »

Pacifisme libertarien

Les libertariens soutiennent en général le principe de non-agression, qui ne tolère l'emploi de la force qu'en cas de défense : ce n'est donc pas un pacifisme intégral.

Cependant certains, comme Robert LeFevre, considèrent que ce principe peut mener à des agressions injustifiées, par exemple au prétexte de "défense préventive" ou de "droit d'ingérence". Ils proscrivent tout emploi de la force et préconisent un comportement de non-violence absolue et de résistance non-violente. Ce choix peut cependant conduire à la mort : les rares peuples ayant opté pour un tel comportement ont disparu (par exemple les Moriori des îles Chatham, appliquant strictement la « loi de Nunuku » (règle de pacifisme absolu), ont été exterminés par les Maoris en 1835).

Citations

  • La prédilection du libéralisme pour la paix n'est pas un sport de bienfaisance qui s'accommode fort bien de toute sorte de convictions. Elle répond à l'ensemble de sa théorie sociale où elle s'insère harmonieusement. […] Le pacifisme libéral est un produit logique de la philosophie sociale du libéralisme. Lorsqu'il entend protéger la propriété et rejeter la guerre, ce sont là deux expressions d'un même principe. (Ludwig von Mises)
  • Défaire les agresseurs ne suffit pas à établir une paix durable. Ce qui est capital est de rejeter l'idéologie qui produit la guerre. (Ludwig von Mises)
  • Seuls les guerriers sont pacifiques, les autres n'ont pas le choix. (Sun Tsu)
  • Du moment que le malaise dont nous souffrons aujourd'hui est causé par la violence exercée par certains hommes contre d'autres hommes, nous ne pourrons améliorer notre état, si nous continuons à soutenir la violence des gouvernements ou si nous la remplaçons par la violence des socialistes révolutionnaires. Nous pouvions garder des illusions à ce sujet, quand la cause véritable du malheur des hommes nous était inconnue. Mais nous savons aujourd'hui que notre société souffre de la violence et nous n'essaierons pas de la guérir en soutenant la violence sous quelque forme que ce soit. Pour l'alcoolique il n'est qu'un moyen de salut, s'abstenir de boire du vin, c'est-à-dire supprimer la cause de sa maladie ; pour nous qui voulons mettre fin à une mauvaise organisation sociale, il n'y a non plus qu'un moyen de salut, nous abstenir de pratiquer la violence, cause de nos malheurs, renoncer à la violence personnelle, à l'enseignement systématique de la violence, à toute justification de la violence. (Léon Tolstoï)
  • Un conciliateur, c'est quelqu'un qui nourrit un crocodile en espérant n'être mangé qu'en dernier. (Winston Churchill)
  • Qu'il ait le droit à la parole ou pas, le peuple [même s'il ne veut pas la guerre] peut toujours être amené à obéir aux dirigeants. C'est facile. Tout ce que vous devez faire, c'est leur dire qu'ils sont attaqués, et dénoncer les pacifistes pour manque de patriotisme et mise en danger du pays. Cela fonctionne de la même manière dans n'importe quel pays. (Goering, selon G. M. Gilbert, Nuremberg Diary, cité par Ron Paul le 4 août 2017[2])

Notes et références

  1. Mario Vargas Llosa, Les Enjeux de la liberté, Gallimard, 1997, p. 43-48
  2. What Are We Being Dragged Into?

Voir aussi

Liens externes

Interro jer suite.png Accédez d'un seul coup d’œil au lexique des principaux termes du libéralisme.

3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.