Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral en vous créant un compte avec une adresse email valide. N'hésitez pas!

Citations sur la politique

De Wikiberal
  • « Vous proposez d’établir un ordre social fondé sur le principe suivant : que vous êtes incapables de diriger votre vie personnelle, mais capables de diriger celle des autres ; que vous êtes inaptes à vivre librement, mais aptes à devenir des législateurs tout puissants ; que vous êtes incapables de gagner votre vie en utilisant votre intelligence, mais capables de juger des hommes politiques et de les désigner à des postes où ils auront tout pouvoir sur des techniques dont vous ignorez tout, des sciences que vous n’avez jamais étudiées, des réalisations dont vous n’avez aucune idée, des industries gigantesques dans lesquelles, selon votre propre aveu, vous seriez incapables d’exercer les fonctions les plus modestes. »
Ayn Rand (Atlas Shrugged)
  • « Il n'est aucun problème politique qui ne puisse se résoudre par l'inaction. »
Henri Queuille
  • « La politique est le seul métier qui se passe d’apprentissage, sans doute parce que les fautes en sont supportées par d’autres que par ceux qui les ont commises. »
Achille Tournier
  • « La politique fut d'abord l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. A une époque suivante, on y adjoignit l'art de contraindre les gens à décider sur ce qu'ils n'entendent pas. Ce deuxième principe se combine avec le premier. »
Paul Valéry
  • « C'est bel et bien quand la politique se mêle d'intervenir que la « sauvagerie » apparaît. (...) Il n'est alors plus question de préserver le Droit des personnes, mais de défendre les intérêts de « catégories » que prétendent représenter les groupes de pression : chacun doit s'associer à un groupe pour éviter d'être dépouillé ou plutôt, parce qu'à travers l'Etat il est plus facile de voler les autres que d'échapper à leur prédation, pour essayer de voler plus aux autres qu'ils ne vous ont eux-mêmes volé. »
François Guillaumat
  • « Au lieu de penser que la raison est l'apanage d'une petite minorité d'hommes, sortes d'ingénieurs sociaux (qu'ils soient désignés démocratiquement ou autrement), le vrai libéral a confiance dans la capacité de chacun à déterminer son destin, à condition que les droits de tous soient définis et respectés. Le libéral n'a donc pas de "modèle de société" clefs en main à proposer. »
Pascal Salin
  • « On ne peut douter que les plus misérables des hommes, soumis à l'Etat le plus oppressif de la terre, se serviraient du bulletin de vote si on leur en laissait l'occasion, s'il pouvaient y voir la moindre chance d'améliorer leur sort. Mais ce n'en serait pas pour autant la preuve qu'ils ont volontairement mis en place les hommes de l'Etat qui les opprime, ni qu'ils l'acceptent en quoi que ce soit. »
Lysander Spooner
  • « Il faut avoir vécu dans cet isoloir qu’on appelle Assemblée nationale, pour concevoir comment les hommes qui ignorent le plus complètement l’état d’un pays sont presque toujours ceux qui le représentent. »
Proudhon
  • « Chaque élection est une sorte de vente aux enchères par avance de biens à voler. »
Henry Louis Mencken
  • « Voter, c'est abdiquer ; nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c'est renoncer à sa propre souveraineté. Qu'il devienne monarque absolu, prince constitutionnel ou simplement mandataire muni d'une petite part de royauté, le candidat que vous portez au trône ou au fauteuil sera votre supérieur. Vous nommez des hommes qui sont au-dessus des lois, puisqu'ils se chargent de les rédiger et que leur mission est de vous faire obéir. »
Élisée Reclus, (Lettre adressée à Jean Grave, 26 septembre 1885)
  • « Tout individu qui, dans l'état présent des choses, dépose dans l'urne électorale un bulletin politique pour l'élection d'un pouvoir législatif ou d'un pouvoir exécutif est, sinon volontairement, du moins à son insu, sinon directement, du moins indirectement, un mauvais citoyen. (...) Déjà, donc, en allant voter et par le fait seul de son vote, l'électeur avoue qu'il n'est pas libre et il adjuge à celui qu'il nomme la faculté de l'en rendre ; il confesse qu'il est grevé, et il admet que le pouvoir élu a la puissance de le dégrever ; il déclare vouloir l'établissement de la justice et il concède à son délégué toute autorité pour le juger. »
Anselme Bellegarrigue (L'anarchie, journal de l'ordre, n°1, Chapitre X)
  • « Politique : lutte d'intérêts déguisée en débat de grands principes ; conduite d'affaires publiques pour un avantage privé. »
Ambrose Bierce (Le dictionnaire du diable) (humour)
  • « Vous ne vous occupez pas de politique, monsieur ; je vous plains, car un jour la politique s'occupera de vous. »
Royer-Collard (à Sainte Beuve)
  • « Tout le monde peut faire des erreurs et les imputer à autrui : c'est faire de la politique. »
Georges Clemenceau
  • « La Politique est le produit le plus ignoble et le plus néfaste de l’existence des sociétés humaines. Elle séduit inévitablement les esprits à des spéculations dont la matière est la liberté, la vie, les biens des individus considérés en masse, et qui supposent toujours leur passivité et leur docilité obtenues soit par la crainte, soit par la faiblesse d’esprit ; et ceci, quels que soient le système ou le régime qui soient en vigueur, les intentions des politiquants, leur valeur ou leur vertu. C’est une triste nécessité. Toute politique est une volonté de rendre une population conforme à un modèle créé par l’esprit, et de mener les affaires de cette masse comme une affaire d’un seul - ce qui se fait en nommant ce Seul : Nation, Etat, peuple - etc. et en lui attribuant une sorte de sensibilité, de susceptibilité, des appétits, des motifs d’orgueil, de peine, de joie etc., des souvenirs, des regrets et des espoirs - qu’on essaye d’inculquer à tous. Si chacun se croit propriétaire d’un territoire - dont la plupart ne possèdent même pas un mètre carré, chacun est ainsi sensibilisé à l’égard des accroissements ou diminutions de ce territoire et prêt à se battre furieusement pour ou contre ces modifications desquelles cependant il n’a généralement rien à espérer. »
Paul Valéry (Cahiers II, 1941)
  • « On reconnaît l’homme libre à ce qu’il est attaqué successivement ou simultanément par les partis opposés. »
Montherlant
  • « La politique permet à tout le monde, même les meilleurs d'entre nous, de convoiter, mentir, voler et même tuer à l'occasion. Et nous pouvons cependant nous sentir bien en le faisant. »
Les aventures de Jonathan Gullible
  • « La politique est l'art de chercher des ennuis, de les trouver, d'en donner un diagnostic erroné, puis d'appliquer les mauvais remèdes. »
Groucho Marx (humour)
  • « Les exemples abondent de personnages élus par acclamation qui, sur le pavois où il s'offraient aux regards du peuple enivré, préparaient déjà la trame de leur trahison. A peine si, sur dix coquins, le peuple, dans ses comités, rencontre un honnête homme. »
Pierre-Joseph Proudhon
  • « Political elections do not choose leaders of society. Rather, they are an exercise in which groups of people choose individuals who will assist them in looting other groups of individuals, those folks who were unfortunate enough not to be able to elect their own political strongman. The process can be downright blatant, as is the case in African and Asian countries, or it can be relatively subtle as it is in the United States, where the trappings of "constitutionality" and "rule of law" hide many of the more nefarious goings on. »
William Anderson (Are Politicians Leaders? 10/19/2000)
  • « A democracy is a place where numerous elections are held, at great cost, without issues, and with interchangeable candidates. »
Gore Vidal
  • « The very purpose of a Bill of Rights was to withdraw certain subjects from the vicissitudes of political controversy. One's right to life, liberty and property, to free speech, a free press, freedom of worship and assembly may not be submitted to vote; they depend on no elections. »
Robert H. Jackson (U.S. Supreme Court Justice, West Virginia Board of Education vs. Barnette, 1943)
  • « Etre de gauche ou être de droite c'est choisir une des innombrables manières qui s'offrent à l'homme d'être un imbécile. Toutes deux en effet sont des formes d'hémiplégie morale.  »
José Ortega y Gasset (La révolte des masses)
  • « L'affaire des progressistes est de continuer à faire des erreurs. L'affaire des conservateurs est d'éviter que ces erreurs ne soient corrigées. »
G.K. Chesterton
  • « Le libéral n'a que faire de la politique. Il respecte la dignité et la propriété d'autrui. Il honore sa signature et tient consciencieusement ses engagements. Il s'attend à être traité de même. Voilà ses seules lois. »
Christian Michel
  • « Quand j'entends quelqu'un parler de "solutions politiques", je sais que je n'ai pas affaire à quelqu'un de sérieux. »
George Carlin
  • « La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout. »
Coluche
  • « Celui qui compte n'est pas celui qui vote, c'est celui qui compte les votes. »
Attribué à Staline
  • « Rien n'est politique par nature, mais tout le devient dès lors que l'approche constructiviste est dominante. »
Pascal Salin
  • « Les étiquettes politiques - royaliste, communiste, populiste, fasciste, socialiste - ne sont pas pertinentes. Le genre humain se divise politiquement entre ceux qui veulent contrôler la vie des autres, et ceux qui n'éprouvent pas ce besoin. »
Robert Heinlein
  • « Ça fait beaucoup marrer les gens de voir qu'on peut se moquer de la politique, alors que, dans l'ensemble, c'est surtout la politique qui se moque de nous. »
Coluche
  • « Les hommes politiques et les couches des bébés doivent être changés souvent... et pour les mêmes raisons. »
George Bernard Shaw
  • « La politique, c'est la division "divertissement" du complexe militaro-industriel. »
Frank Zappa
  • « Le moyen décisif en politique est la violence. »
Max Weber
  • « La politique est une guerre sans effusion de sang et la guerre une politique sanglante. »
Mao Tsé-toung
  • « Lorsque nous demandons où est la liberté, on nous montre dans nos mains nos bulletins de vote. »
Bertrand de Jouvenel
  • « L'urne, elle porte bien son nom, celle-là ! C'est là où on incinère nos rêves. »
Patrick Sébastien (Les joyeux guérissent toujours)
  • « Surtout, souviens-toi que l’homme qui sollicite tes suffrages est, de ce fait, un malhonnête homme, parce qu’en échange de la situation et de la fortune où tu le pousses, il te promet un tas de choses merveilleuses qu’il ne te donnera pas et qu’il n’est pas d’ailleurs, en son pouvoir de te donner. L’homme que tu élèves ne représente ni ta misère, ni tes aspirations, ni rien de toi ; il ne représente que ses propres passions et ses propres intérêts, lesquels sont contraires aux tiens. »
Octave Mirbeau (La Grève des électeurs)
  • « L’enfant croit au Père Noël. L’adulte non. L’adulte ne croit pas au Père Noël. Il vote. »
Pierre Desproges


Voir aussi

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.


5744-Designaxl-Users.png
Citations libérales et libertariennes

Citations sur le capitalisme - Citations sur le socialisme - Citations sur la propriété - Citations sur l'impôt - Citations sur le totalitarisme - Citations sur la démocratie - Citations sur la police - Citations sur la liberté - Citations sur la justice - Citations sur la guerre - Citations sur l'État - Citations sur la politique - Citations sur le sexe - Citations sur l'argent - Citations sur le droit - Citations sur la culture

Outils personnels