Pour contribuer à Wikibéral, la page Ouvrir un compte est à votre disposition.


Claude Reichman

De Wikiberal
Claude Reichman
pamphlétaire et webmilitant

Dates né en 1937
Claudereichman3.jpg
Tendance libéral conservateur en lutte contre le monopole de la sécurité sociale
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation En France, la simple expression des idées de liberté vaut à ceux qui tentent de les faire valoir des qualificatifs infamants, dont les plus aimables sont "ultralibéral" ou "libéral sauvage", tandis que "fasciste" n'est jamais très loin.
inter lib.org sur Claude Reichman

Claude Reichman (né à Metz le 12 mai 1937) est docteur en chirurgie dentaire, éditorialiste, écrivain, ancien administrateur de la Sécurité sociale, président du Mouvement pour la liberté de la protection sociale (MLPS), du Comité CSG, du Syndicat Retraite-Action, du VEPAP (Vivre En Paix A Paris ), co-fondateur de Solidarité médicale, ancien élu (indépendant) du IIe arrondissement de Paris. Il fut candidat à la présidentielle en 2002, mais ne parvint pas à recueillir les signatures requises.

Il est en France le "champion" de la lutte contre le monopole de la Sécurité sociale, qu'il a personnellement quittée en 1994, après la promulgation des directives européennes qui ont libéré le marché de la santé dans l'Europe du marché unique. Il milite actuellement pour faire connaître aux Français le fait que la Sécurité sociale est légalement en situation de concurrence avec les assureurs privés, l'Abrogation du monopole de la Sécurité Sociale découlant des directives européennes 92/49/CEE, 92/50/CEE et 92/96/CEE.

Dans son ouvrage "Le secret de la droite", il explique comment la France est devenue une démocratie totalitaire, dans laquelle le pouvoir a été confisqué par la technocratie et les énarques :

La France est bel et bien devenue ce qu'il convient d'appeler une démocratie totalitaire, c'est-à-dire un pays où l'on peut encore voter, mais où n'existe plus aucune liberté.
La caste technocratique, à la différence des autres, n'a aucune légitimité. La France n'avait pas besoin d'énarques. Ils se sont emparés du pouvoir à la faveur d'une erreur historique du général de Gaulle, qui s'est tout simplement trompé d'époque, même si l'on peut comprendre, à la lumière du passé récent de la France, pourquoi il l'a commise. Et s'ils sont devenus féroces, c'est parce qu'ils savent bien, au fond d'eux-mêmes, qu'ils sont des imposteurs. Leur pouvoir ne repose sur aucun support historique, sur aucun soubassement économique ou culturel, sur aucun service rendu au pays par leurs ascendants au fil des siècles. C'est un pouvoir arbitraire et cupide, artificiellement plaqué sur le pays et qu'il conduit à sa perte. Sans aucun scrupule, il adopte pour seuls moyens de gouvernement ceux qui ne visent qu'à abaisser le peuple, à le priver de sa liberté et de sa dignité. Ces gens sont allés trop loin pour reculer. Ils sont bien décidés à garder le pouvoir de toutes les façons possibles, fût-ce au prix d'une lutte à mort.

Fin 2005, il lance la "Révolution bleue ", imitant ainsi la pacifique Révolution orange d'Ukraine qui fit tomber le pouvoir apparemment inébranlable des oligarques.

En 2006, évincé de l'antenne de Radio Courtoisie suite à un différend avec Henry de Lesquen, il monte sa propre Web TV, ReichmanTV, qui reçoit un grand nombre d'invités libéraux : Philippe Nemo, Philippe Simonnot, Alain Laurent, Charles Gave, Jacques Marseille, Christian Gerondeau, Florin Aftalion, Éric Revel, Ivan Rioufol, Jean-Christophe Mounicq, Bernard Martoïa et des personnalités comme Gilbert Collard, Bernard Debré, Jean-Paul Escande, Christian Cabrol, Philippe Even, Luc Montagnier, Dominique Jamet, Philippe Tesson, Charles Pasqua, Vladimir Fédorovski, François de Closets, Pierre Luc Séguillon, Jean Montaldo, Robert Lafont, etc.

Livres

  • Révolution bleue, Ed. François Xavier de Guibert, 2006
  • Le secret de la droite, Ed. François Xavier de Guibert, 2003
  • Sécurité sociale, le vrai mal français, Ed. Les belles lettres, 1995
  • Gloire à nos princes, Ed. Les belles lettres, 1997
  • Théorie contre l'impôt, textes réunis par Alain Laurent et présentés par Claude Reichman, Ed. Les belles lettres, collection les Iconoclastes
  • Une histoire de cœur, entretiens avec le Professeur Christian Cabrol, Ed. Les belles lettres
  • La révolution des termites, préface de Raymond Barre, Ed. Albatros
  • Les sauvages, Ed. Albatros

Liens externes


5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.

Société.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.

7640-efdur-Babelwiki.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur les sujets de société.
Outils personnels
Partager