Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Brésil

De Wikiberal

Le Brésil, ou République fédérale du Brésil, en portugais República Federativa do Brasil, est le pays le plus vaste et le plus peuplé d'Amérique latine. Il couvre la moitié du territoire de l'Amérique du Sud, partageant des frontières avec tous les pays du sous-continent (Bolivie, Venezuela, Colombie, Pérou, Paraguay, Argentine, Guyana, Uruguay, Guyane française, Suriname) à l'exception du Chili et de l'Équateur.

Pour la première fois dans son histoire, le Brésil fut l'hôte d'un séminaire exclusif sur l'école autrichienne d'économie qui s'est déroulé le 11 et 12 avril 2010 à Porto Alegre, ville du sud du Brésil. Cette manifestation, dans l'Hôtel Sheraton, a accueilli des étudiants et des professionnels de tous les coins du pays pour discuter des défis de l'économie du 21eme siècle. Les conférenciers furent des grands noms de l'école autrichienne, tels que Lew Rockwell, Joseph Salerno, Mark Thornton et Thomas Woods, plus des libertariens comme Patri Friedman et son père David Friedman, sans oublier les brillants orateurs brésiliens comme Ubiratan Iorio, Rodrigo Constantino, Fábio Barbieri et germano-brésilien comme Antony Mueller.

Le deuxième séminaire de l'École autrichienne a eu lieu le 9 (samedi) et 10 (dimanche) avril 2011, au Théâtre du CIEE à Porto Alegre. Le séminaire a réuni les plus grands noms actuels des défenseurs du libre marché. Parmi eux, était présent Hans-Hermann Hoppe, économiste, philosophe, historien et le plus grand méthodologiste vivant de l'école autrichienne, Guido Hülsmann, Professeur d'économie à l'université d'Angers (France), le professeur Robert P. Murphy, qui a contesté le Prix Nobel d'économie Paul Krugman dans une discussion sur l'économie autrichienne contre le keynésianisme, le professeur américain Peter Klein, de l'Université du Missouri, aux Etats-Unis, et Gabriel Zanotti, professeur à l'Universidad Austral, en Argentine. Furent remarqués, également, les plus grands défenseurs de l'école autrichienne au Brésil comme Ubiratan Iorio, professeur à UERJ et directeur académique du Brésil Mises, Fabio Barbieri, professeur à FEA-USP-Ribeirão Preto; Antony Mueller, professeur associé à l'Institut Mises, Leonidas Zelmanovitz, candidat au doctorat en économie autrichienne de l'Université du Roi Juan Carlos à Madrid (en Espagne), et Dalton Gardimam, économiste en chef de la "Bradesco Corretora".

Think Tank

  • Instituto Liberal
  • Instituto Liberdade
  • Instituto Friedrich Neumann

Brésiliens Libéraux

Bibliographie

  • 1988, Denis-Clair Lambert, "Que faut-il penser du "modèle brésilien" ?", In: "L'Amérique latine, victime de l'étatisme ou du capitalisme ?", Paris; Club de L'Horloge édition (Colloque du 19 septembre 1987, tenu à Paris et organisé conjointement par le Club de l'horloge et l'ALEPS), ISBN: 0950961310
  • 1988, José Osvaldo de Meira Penna, "Les deux Brésil", In: "L'Amérique latine, victime de l'étatisme ou du capitalisme ?", Paris; Club de L'Horloge édition (Colloque du 19 septembre 1987, tenu à Paris et organisé conjointement par le Club de l'horloge et l'ALEPS), ISBN: 0950961310
3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.