Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Lituanie

De Wikiberal

La Lituanie est un pays baltique d'Europe du Nord dont la capitale est Vilnius. Elle dispose d'un littoral sur la mer Baltique à l'Ouest et elle est entourée par la Lettonie au Nord, la Biélorussie à l'Est, la Pologne au sud-ouest et l'exclave de la Russie, l'Oblast de Kaliningrad, à l'Ouest.

La Lituanie, pays de l'ambre jaune[1], est un membre actif de l'Union européenne depuis le 1er mai 2004 et de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) depuis le 29 mars de la même année. La Lituanie est le seul pays balte avec plus de huit cents ans de tradition d'État et son nom a été mentionné pour la première fois il y a mille ans, en 1009. Coincée à la frontière des civilisations occidentale et orientale, la Lituanie s'est battue de façon spectaculaire pour son indépendance et sa survie. Au Moyen Âge (XVe siècle), la Lituanie était le plus grand État de tout le continent européen, en n'ayant connu qu'un seul roi de son histoire[2]. A cette époque, l'artisanat et le commerce extérieur prospéraient.

En 1579, fut créée l'Université de Vilnius, un important centre scientifique et éducatif à l'échelle européenne. Au XVIe siècle, la Lituanie a connu une période de liberté dorée avec, notamment, son dispositif législatif fort : le Liberum veto. Elle a adopté ses premier, deuxième et troisième statuts. Les statuts n'étaient pas seulement l'épine dorsale du système législatif, ils ont également eu un impact majeur sur la législation des autres États européens de l'époque. Malgré la perte de son indépendance, la Lituanie a réussi à conserver son troisième statut en vigueur pendant 250 ans, ce qui a contribué à la préservation de son identité nationale et civique. La Constitution de la Pologne-Lituanie ainsi que la Constitution française furent toutes les deux adoptées en 1791, ce furent les premières constitutions en Europe. Il est à noter que la Constitution du 3 mai 1791 fut adoptée quelques mois plus tôt que la Constitution française.

La Lituanie, formée pour la première fois au milieu du XIIIe siècle, était un immense pays féodal s'étendant de la Baltique à la mer Noire. En 1569, ses dirigeants ont conclu une union avec la Pologne pour former un union (Union de Lublin). La Lituanie a fait partie de l'union lituano-polonaise jusqu'aux partitions polonaises du XVIIIe siècle lorsqu'elle est devenue partie intégrante de l'Empire russe.

La Lituanie moderne a obtenu son indépendance de l'empire de Russie en 1918 après la Première Guerre mondiale et la dissolution de la monarchie tsariste. Le 16 février, jour de l'indépendance, est célébré officiellement comme jour férié. Cependant, en 1940, la Lituanie a été incorporée de force à l'Union soviétique. Le 11 mars 1990, la Lituanie est devenue la première des républiques soviétiques à déclarer son indépendance, mais cette proclamation n'a été finalement reconnue qu'en septembre 1991, à la suite du coup d'État avorté de Moscou. L'Union soviétique a reconnu l'indépendance de la Lituanie le 6 septembre 1991. Le 11 mars est devenu, le jour de la "Restitution de l'indépendance" pour célébrer le rétablissement de l'indépendance. Habituellement, divers débats politiques et culturels sont organisés à différents niveaux et diffusés en direct à travers le pays. Certaines cérémonies officielles ont également lieu. Une constitution a été adoptée le 25 octobre 1992. Les dernières troupes russes se sont retirées en 1993. La Lituanie a par la suite restructuré son économie pour s'intégrer aux institutions de l'Europe occidentale.

Organisations

Notes et références

  1. La Lituanie est dénommée le pays de l’ambre jaune en raison de la mythologie lituanienne. L’ondine Youraté serait tombée amoureuse de Kastilis, jeune homme ordinaire. Praamzius, le dieu créateur, aurait ordonné à son fils, le dieu de tonnerre, Perkunas, de la tuer pour cette infraction et de détruire son palais construit en ambre jaune. Lorsque les Lituaniens marchent dans la campagne et découvrent de l’ambre jaune, ils disent, sans savoir vraiment l'origine de l'expression, que ce sont les débris du palais de Youraté.
  2. Le roi Mindaugas (1236-1263) fut le seul roi que connût la Lituanie.

Publications

  • 1991,
    • Allen Buchanan, "Secession: The Legitimacy of Political Divorce From Fort Sumter to Lithuania and Quebec", Boulder: Westview Press
    • Kurt Schuler, George Selgin, Joseph Sinkey Jr, "Replacing the Ruble in Lithuania: Real Change Versus Pseudo Reform", Policy Analysis, n°163, October 28, The Cato Institute, Washington D.C.
  • 1992, John Tomasi, "Secession, Group Rights and the Grounds of Political Obligation: A Review of Allen Buchanan's Secession: The Morality of Political Divorce from Fort Sumter to Lithuania and Quebec", Humane Studies Review, Vol 8, n°1, Fall
Société.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.