Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Rose Wilder Lane

De Wikiberal
Rose Wilder Lane, durant sa jeunesse

Rose Wilder Lane (née le 5 décembre 1886 - 30 octobre 1968) est une femme-écrivain journaliste américaine, auteur d'un classique libertarien, The Discovery of Freedom (1943).

Au début des années 1940, Lane se détourne de l'écriture commerciale et devient l'une des défenseurs des libertés les plus influentes du milieu du XXe siècle. Elle s'oppose avec véhémence au New Deal, "socialisme rampant", à la Sécurité sociale, au rationnement du temps de guerre et à toutes les formes de taxation, affirmant qu'elle cesse d'écrire des fictions commerciales très bien payées pour protester contre les impôts. Elle coupe ses revenus et ses dépenses au strict minimum, vivant la vie de ses ancêtres pionniers sur ses terres à la campagne à proximité de Danbury, Connecticut. La critique littéraire et écrivain politique Isabel Paterson l'avait exhorté à venir dans le Connecticut, où elle ne serait qu'à "quelques miles" de Paterson, qui avait été son amie pendant de nombreuses années (mais avec qui elle rompra en 1946).

Farouche opposante du communisme après l'avoir connu de première main en URSS au cours de ses voyages pour la Croix-Rouge, Lane promeut sans relâche la liberté individuelle. La même année 1943 voit la publication de The God of the Machine d'Isabel Paterson et du roman d'Ayn Rand La Source vive. Les trois femmes ont été désignées comme les "mères fondatrices" du mouvement libertarien américain suite à la publication de ces œuvres.

En 1943, suite à un sondage radiodiffusé, elle compare la Sécurité sociale (le système de retraite américain) à un système de Ponzi destiné à détruire les États-Unis, ce qui lui vaut d'être fichée par le FBI.

Même si on ne sait pas mesurer l'importance de cette collaboration, on estime que Rose Wilder Lane a récrit la série des best-sellers "Little House on the prairie" rédigés par sa mère, Laura Ingalls, et publiés à partir de 1932, afin qu'ils soient lisibles pour le grand public.

Bibliographie

  • The Story of Art Smith (1915) (biographie)
  • Henry Ford's Own Story (1917) (biographie)
  • Diverging Roads (1919) (fiction)
  • White Shadows on the South Seas (with Frederick O'Brien) (1919)
  • The Making of Herbert Hoover (1920) (biographie)
  • The Peaks of Shala (1923)
  • He Was A Man (1925) (roman)
  • Hillbilly (1925) (roman)
  • Cindy (1928) (roman)
  • Let the Hurricane Roar (1932) (roman)
  • Old Home Town (1935) (roman)
  • Give Me Liberty AKA Credo (1936) (essai)
  • Free Land (1938) (roman)
  • The Discovery of Freedom (1943) (essai)
    • Nouvelle édition en 1998, The Discovery of Freedom, Man's Struggle against Authority, Edition du cinquantième anniversaire, Fox and Wilkes
  • "What Is This: The Gestapo?" (1943) (pamphlet)
  • On the Way Home (1962) (autobiographie)
  • The Woman's Day Book of American Needlework (1963)

Littérature secondaire

  • 1973, Roger MacBride, dir., "The Lady and the Tycoon: The Best of Letters between Rose Wilder Lane and Jasper Crane", Caldwell, ID: Caxton
  • 1993, William Holtz, "The Ghost of the Little House: A Life of Rose Wilder Lane", University of Missouri Press
  • 1995, William V. Holtz, "The Ghost in the Little House: A Life of Rose Wilder Lane", Columbia: University of Missouri Press
  • 1997, Ann Romines, "Constructing the Little House: Gender, Culture, and Laura Ingalls Wilder",
  • 2015, Jennifer Burns, "The Three “Furies” of Libertarianism: Rose Wilder Lane, Isabel Paterson, and Ayn Rand", Journal of American History, Vol 102, n°3, pp746-774

Liens externes

Citations

  • Quiconque affirme que la sécurité économique est un droit de l'Homme est quelqu'un qui a été beaucoup trop materné. Pendant qu'il dit cela, d'autres hommes risquent leur vie ou la perdent à le protéger, sur la terre et en mer, en combattant les maladies, les insectes, le temps qu'il fait, l'espace et le temps, tout cela à son bénéfice, pendant qu'il raconte que tous les hommes ont droit à la sécurité et que quelque dieu païen, Société, État, Gouvernement, Commune, doit la leur assurer. Que les combattants s'arrêtent pendant une heure de lutter avec cette terre inhumaine, et il verra si la sécurité existe naturellement.
Kurt.jpg Accédez d'un seul coup d’œil à toute la série des articles de Wikibéral concernant les célébrités libérales, libertariennes et assimilées.

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.