Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Théocratie

De Wikiberal

La théocratie désigne tout pouvoir fondé sur des principes religieux ou gouverné par des religieux. Dans la théocratie, le titulaire de la souveraineté est en effet la divinité. Le terme de théocratie est devenu synonyme de dictature, d'État totalitaire ou d'État où règne la confusion du politique et du religieux.

Plusieurs religions (christianisme, islam) peuvent favoriser ou approuver la théocratie, du fait que selon elles "tout pouvoir vient de Dieu". En Occident, la théocratie s'est fréquemment traduite par l'instauration d'une monarchie "de droit divin" ou d'une hiérocratie.

Theocracyfruits.jpg

Exemples

Une théocratie ne doit pas être confondue avec un État imposant une religion d'État, car dans ce dernier cas le gouvernement n'affirme pas nécessairement détenir ses pouvoirs d'une autorité divine, et le pouvoir n'y est pas nécessairement exercé non plus par une autorité religieuse.

Les théocraties actuelles sont principalement :

  • le Vatican, État indépendant depuis 1929 (accords du Latran avec l'Italie), régi par le pape, qui détient la plénitude des pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires ;
  • tout État islamique, c'est-à-dire un État imposant la charia ou se posant comme un "califat" (خلافة).

Exemples de théocraties passées :

  • le Tibet (féodalité dirigée à la fois par des élites traditionnelles et par des chefs religieux)
  • la Chine, l'empereur étant "fils du Ciel"
  • l'Empire byzantin, l'empereur étant représentant de Dieu sur terre
  • en Suisse : Genève sous Jean Calvin, Zurich sous Huldrych Zwingli
  • en Italie : Florence sous Savonarole (de 1494 à 1498)

Citations

  • La théocratie devrait être partout car tout homme, ou prince ou batelier, doit obéir aux lois éternelles que Dieu lui a données. (Voltaire, Dictionnaire philosophique)
  • Occupez vous du bien commun. Et, comme on doit le faire, moi je vais vous le dire selon ce que Dieu m'aura inspiré. (Jérôme Savonarole, 1494)
  • Pour l'islam, la séparation du politique et du religieux n'a pas le droit d'exister. Elle est même choquante, car elle passe pour un abandon de l'humain au pouvoir du mal, ou une relégation de Dieu hors de ce qui lui appartient. (Rémi Brague)
  • Pour nous, qui avons reçu cette conviction que la loi, dès l'origine, a été instituée suivant la volonté de Dieu, ce serait même une impiété que de ne pas l'observer encore. Et en effet, que pourrait-on y changer ? Que trouver de plus beau ? ou qu'y apporter de l'étranger qu'on juge meilleur ? Changera-t-on l'ensemble de la constitution ? Mais peut-il y en avoir de plus belle et de plus juste que celle qui attribue à Dieu le gouvernement de tout l'État, qui charge les prêtres d'administrer au nom de tous les affaires les plus importantes et confie au grand-prêtre à son tour la direction des autres prêtres ? (Flavius Josèphe, Contre Apion II)
  • Le mahométisme est la religion qui a le plus complètement confondu et entremêlé les deux puissances [politiques et religieuses] ; de telle sorte que le grand prêtre est nécessairement le prince, et le prince le grand prêtre, et que tous les actes de la vie civile et politique se règlent plus ou moins sur la loi religieuse. (Tocqueville, Notes sur le Coran)
  • De toutes les tyrannies qui frappent l'humanité, la pire est la tyrannie en matière de religion. (Thomas Paine)
7684-efdur-Justice.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail concernant le droit et la justice.

3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.