Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Prison

De Wikiberal

La prison est un lieu d'enfermement par contrainte légale (application du droit pénal). Au sens large, la prison peut désigner des limites virtuelles s'appliquant à l'esprit et empêchant ainsi la personne prisonnière de réaliser ce qu'elle veut.

Prison-paradis.jpg

Rôle de la prison

La prison peut avoir deux rôles différents:

  • celui d'infliger une punition physique et morale au coupable d'un crime ;
  • celui d'isoler une personne dangereuse pour protéger le reste de la société.

Ces deux rôles vont souvent ensemble dans un système où la justice implique une notion de morale et de vengeance. Certaines théories anarchistes prônent la fin des systèmes de justice appliquant la vengeance, en prétextant que la vengeance ne sert à rien que perpétuer le cycle de la violence. Le but de la justice devrait être de rendre à la victime ou à ses représentants l'équivalent de ce qu'elle a perdue. Selon cette vision, la prison devrait être réservée à la seule nécessité d'isolement pour protéger le reste de la société contre une personne très dangereuse.

Inefficacité de la prison

On reproche souvent à la prison son inefficacité dans plusieurs domaines :

  • Les remises de peines permettent de relâcher des prisonniers sans être sûr que ceux-ci ne sont plus dangereux. Ainsi plusieurs personnes innocentes ont été tuées par des prisonniers relâchés avant la fin de leur peine.
  • La prison ne permet pas de réinsérer efficacement les prisonniers en sortie de prison. La prison étant par définition un lieu limité, les possibilités pour le prisonnier de trouver une activité l'aidant à reprendre pied honnêtement dans la société sont, elles aussi, limitées. Ainsi le prisonnier a de grandes chances de sortir de prison dans la même situation sociale voire pire qu'au moment de son entrée.
  • Paradoxalement, alors que la prison devrait servir de lieu d'isolement, les prisonniers sont isolés ensemble. Ils sont donc regroupés. Les criminels y sont quotidiennement en contact avec d'autres criminels et partagent leur expérience du crime. C'est pourquoi la prison est souvent appelée "l'école du crime".
  • Si le but de la justice était de rendre à la victime ou à ses représentants l'équivalent de ce qu'elle a perdu, le fait d'enfermer quelqu'un en prison ne permettra pas à la victime de récupérer quoi que ce soit. Au contraire, par l'intermédiaire de ses impôts, elle va payer pour entretenir le prisonnier qui de son côté, puisqu'il est enfermé en prison, n'aura aucun moyen de rembourser les dégâts causés.

Prisons privées

Des prisons privées existent dans divers pays (États-Unis, Canada, Grande-Bretagne). Les États y ont en général recours pour remédier au problème de la surpopulation carcérale.

Dans une société anarcho-capitaliste, où les services d'utilité générale sont tous privés et fournis par le marché, la prison est une entreprise comme une autre, qui a partie liée avec les tribunaux privés et les polices privées. Elle peut être rémunérée par des compagnies d'assurances, des sociétés de protection ou par les pénalités imposées à ses "usagers".

Bibliographie

Voir aussi

Liens externes

Citations

  • Quoi d'étonnant si la prison ressemble aux usines, aux écoles, aux casernes, aux hôpitaux, qui tous ressemblent aux prisons ? (Michel Foucault, 1975)
7640-efdur-Babelwiki.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur les sujets de société.