Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Finances personnelles

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche

Les finances personnelles désignent la gestion de l'épargne et du patrimoine des particuliers. On utilise parfois aussi le terme de finance privée

Allocation d'actifs

Le point de départ de la finance personnelle est celui de l'allocation du patrimoine (ou allocation d'actifs), selon les objectifs de vie de la personne et son âge. En fonction de l'affinité au risque et du temps dont l'investisseur dispose, il définira une répartition de son patrimoine entre immobilier, obligations et actions. Au sein des différentes classes d'actifs, il pourra choisir différents produits. Ainsi, un jeune travailleur sera probablement surexposé à l'immobilier en raison de l'acquisition de sa résidence principale, et pourra aussi avoir intérêt à maximiser son exposition à la bourse car il dispose d'un horizon de placement lointain avant la retraite. A l'inverse, un retraité choisira probablement de maximiser son exposition obligataire (dette) ou aux actions à dividendes pour avoir un complément de revenu relativement stable.

Les principales classes d'actifs pour un particulier

Immobilier résidentiel

Searchtool-80%.png Article détaillé : Immobilier.

La résidence principale constitue généralement la première brique du patrimoine d'un particulier. Si elle dispose indéniablement d'une valeur d'usage, le fait de l'acheter ou de la louer pose cependant des questions structurantes d'un point de vue financier. Contrairement à l'adage qui dit que « louer c'est jeter de l'argent par les fenêtres », il est généralement conseillé de n'acheter que si l'on dispose d'un horizon d'investissement suffisant. En effet, il sera impossible d'amortir les lourds frais de notaire en France (des taxes essentiellement) en revenant le bien immobilier quelques mois ou années plus tard[1].

Monétaire

Le monétaire regroupe les dépôts faits sur les comptes courants, sur les livrets bancaires comme le livret A ou sur des produits dits monétaires, avec une durée de blocage extrêmement courte. Pour un particulier, on peut y inclure l'épargne-logement (PEL, CEL).

Obligataire

L'obligataire regroupe tous les titres de dettes ou obligations, dont l'investisseur est le détenteur. Pour un particulier, il s'agit principalement du fonds euro dans son assurance-vie, ou d'investissements dans des fonds communs de placement obligataires.

Investissement boursier

L'investissement en bourse pour un particulier peut se faire soit par de la gestion active, soit par de la gestion passive. Dans tous les cas, il est généralement conseillé de faire du « dollar cost averaging » (DCA), c'est à dire de rentrer progressivement sur le marché pour minimiser son risque d'entrer juste au mauvais moment.

Investir à crédit

Searchtool-80%.png Article détaillé : crédit.

L'investissement à crédit, avec de l'effet de levier, est l'un des moyens de maximiser son exposition financière, en « faisant travailler l'argent de la banque ». C'est ce qui est fait de manière fréquente pour les investissements immobilier, et, surtout pour les investisseurs fortunés, pour investir en bourse. L'investissement à crédit permet à la fois de maximiser ses gains dans un scénario optimiste, mais expose aussi à des pertes plus importantes en cas de baisse du marché immobilier ou de la bourse. Il est donc à manier avec précaution.

Notes et références

Bibliographie

Lien externe


Pièce de deux euros.jpg Accédez d'un seul coup d’œil au portail finance.