Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Prix Nobel d'économie

De Wikiberal

Contrairement aux autres Prix Nobel, le prix Nobel de science économique n'a pas été fondé par le testament d'Alfred Nobel, mais par un don de la Banque de Suède. Pour cette raison, son nom exact est Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel. Ce prix a récompensé bien souvent (par rapport au nombre d'établissements offrant un enseignement d'économie) des enseignants de l'école de Chicago : 20% dans les années 70, 30% dans les années 80, 40% dans les années 90 !

Bien évidemment, ne sont liés ici que les économistes proches des idées libérales ou libertariennes, ou encore ceux qui s'en réclament ouvertement. Pour plus de détails, vous pouvez vous rendre sur la page correspondante dans Wikipédia (Prix Nobel d'économie).


Années 1960 - Années 1970 - Années 1980 - Années 1990 - Années 2000

Années 1960

Année Nom Université Domaines et commentaires
1969 Ragnar Anton Kittil Frisch
Norvège Norvège
Jan Tinbergen
Pays-Bas Pays-Bas
Université d'Oslo

Netherlands School of Economics
Macroéconométrie

Frisch a introduit des données globales au système
walrassien.
Tinbergen a travaillé sur les problèmes de planification.

Années 1970

Année Nom Université Domaines et commentaires
1970 Paul Samuelson
États-Unis États-Unis
MIT Équilibre général et partiel

Pour ses travaux sur la théorie keynésienne du cycle et la combinaison du multiplicateur et de l'accélérateur dans l'oscillateur.

1971 Simon Kuznets
États-Unis États-Unis
Harvard Croissance économique et histoire économique

Pour son élaboration de modèles économétriques et sa conceptualisation pour la comptabilité nationale.

1972 Sir John Hicks
Royaume-Uni Royaume-Uni
Kenneth Arrow
États-Unis États-Unis
All Souls Oxford, Harvard Théorie de l'équilibre général

Pour leurs travaux sur l'économie du bien-être.

1973 Wassily Leontief
États-Unis États-Unis
Harvard Analyse input-output

Pour ses travaux concernant les tableaux de relations industrielles.

1974 Friedrich Hayek
Royaume-Uni Royaume-Uni
Gunnar Myrdal
Suède Suède
Albert-Ludwigs (Fribourg-en-Brisgau)

New York
Macro-économie et économie institutionnelle

Pour l'ensemble de leur œuvre. Friedrich von Hayek, économiste de l'école autrichienne, a développé une théorie du cycle économique basée sur la monnaie et le capital, se différenciant de l'analyse du monétarisme. Il a perpétué la seconde École de Vienne, et s'est opposé à Keynes.
Gunnar Myrdal de l'École suédoise et proche du courant institutionnaliste américain a préfiguré Keynes.

1975 Leonid Kantorovich
URSS URSS
Tjalling Koopmans
États-Unis États-Unis
Moscou


Yale
Théorie de l'allocation optimale des ressources

Pour leur contribution à la théorie de l'allocation maximale des ressources.

1976 Milton Friedman
États-Unis États-Unis
Chicago Macro-économie

Pour l'ensemble de ses travaux sur la théorie monétaire. Il est le chef de file de l'École monétariste de Chicago.

1977 Bertil Ohlin
Suède Suède
James Meade
Royaume-Uni Royaume-Uni
Stockholm

Cambridge
Économie internationale

Pour leurs travaux sur la théorie des relations internationales.

1978 Herbert A. Simon
États-Unis États-Unis
Carnegie-Mellon
Pour son travail sur le processus de décision au sein de l'organisation économique.
1979 Theodore Schultz
États-Unis États-Unis
Arthur Lewis
Royaume-Uni Royaume-Uni
Chicago

Princeton
Économie du développement

Pour leurs travaux sur le développement économique.

Années 1980

Année Nom Université Domaine
1980 Lawrence Klein
États-Unis États-Unis
Pennsylvania-Philadelphie Macro-économie

Pour la construction de modèles économétriques de conjoncture et leur application à l'analyse de la politique économique. C'est un keynésien.

1981 James Tobin
États-Unis États-Unis
Yale Macro-économie

Pour son analyse des marchés financiers.

1982 George Stigler
États-Unis États-Unis
Chicago Organisation industrielle

Pour ses théories sur l'économie du marché.

1983 Gérard Debreu
États-Unis États-Unis
Berkeley
Théorie de l'équilibre général et partiel

Pour ses recherches qui ont permis d'introduire de nouvelles méthodes dans la théorie économique. Il a notamment reformulé l'équilibre économique général de Walras.

1984 Richard Stone
Royaume-Uni Royaume-Uni
Cambridge Comptabilité nationale

Pour ses travaux sur les différents systèmes de comptabilité nationale.

1985 Franco Modigliani
États-Unis États-Unis
MIT Macro-économie

Pour ses travaux sur l'épargne domestique et les marchés financiers. Il a développé l'"hypothèse du cycle de vie" et a démontré l'indépendance du passif sur la valeur d'une entreprise.

1986 James Buchanan Jr
États-Unis États-Unis
Center for study of Public Choice (Fairfax) Finance publique
1987 Robert Solow
États-Unis États-Unis
MIT Théorie de la croissance économique
1988 Maurice Allais
France France
École nationale supérieure des Mines de Paris Théorie de l'équilibre général et partiel
1989 Trygve Haavelmo
Norvège Norvège
Oslo Économétrie

Années 1990

Année Nom Université Domaine
1990 Harry Markowitz
États-Unis États-Unis
Merton Miller
États-Unis États-Unis
William Sharpe
États-Unis États-Unis
City university New York

Chicago

Stanford
Théorie économique financière et financement des entreprises
1991 Ronald Coase
Royaume-Uni Royaume-Uni
Chicago Théorie des institutions
1992 Gary Becker
États-Unis États-Unis
Chicago Microéconomie et
sociologie économique
1993 Robert Fogel
États-Unis États-Unis
Douglass North
États-Unis États-Unis
Chicago

Washington (Saint Louis)
Histoire économique
1994 Reinhard Selten
Allemagne Allemagne
John Forbes Nash
États-Unis États-Unis
John Harsanyi
(Hongrie puis États-Unis États-Unis)
Berkeley

Princeton

Bonn
Théorie des jeux
1995 Robert Lucas
États-Unis États-Unis
Chicago Macro-économie
1996 James Mirrlees
Écosse Écosse
William Vickrey
États-Unis États-Unis
Cambridge, Columbia (New York) Économie de l'information
1997 Robert Merton
États-Unis États-Unis
Myron Scholes
États-Unis États-Unis
Harvard

Stanford
Méthode permettant de déterminer la valeur des titres dérivés
1998 Amartya Sen
Inde Inde
Trinity College Cambridge Économie du bien-être
1999 Robert Mundell
Canada Canada
Columbia (New York) Macro-économie

Années 2000

Année Nom Université Domaine
2000 James Heckman
États-Unis États-Unis
Daniel McFadden
États-Unis États-Unis
Chicago

Berkeley
Économétrie
2001 George Akerlof
États-Unis États-Unis
Michael Spence
États-Unis États-Unis
Joseph E. Stiglitz
États-Unis États-Unis
Berkeley

Stanford

Columbia (New York)
Travaux sur les marchés avec asymétrie d'information
2002 Daniel Kahneman
Israël Israël puis États-Unis États-Unis
Vernon L. Smith
États-Unis États-Unis
Princeton

George Mason (Virginie)
Travaux précurseurs en matière d'économie psychologique et expérimentale
2003 Robert F. Engle
États-Unis États-Unis
Clive W. J. Granger
Royaume-Uni Royaume-Uni
Université de New York

Université de Californie
Travaux ayant permis d'améliorer la fiabilité des prévisions économiques
2004 Finn E. Kydland
Norvège Norvège
Edward C. Prescott
États-Unis États-Unis
Université de Pittsburgh

Université d'Arizona
Macro-économie
2005 Robert J. Aumann
Israël Israël
Thomas C. Schelling
États-Unis États-Unis
Université de Jérusalem

Université du Maryland
Théorie des jeux
2006 Edmund Phelps
États-Unis États-Unis
université de Columbia
Macro-économie
2007 Roger Myerson
États-Unis États-Unis
Léonid Hurwicz
États-Unis États-Unis
Eric Maskin
États-Unis États-Unis
Université de Chicago

Université du Minnesota

Université de Princeton
Théorie des jeux
2008 Paul Krugman
États-Unis États-Unis
Princeton Commerce international et économie géographique
2009 Oliver Williamson et Elinor Ostrom
États-Unis États-Unis
Théorie néo-institutionnaliste et théorie de la gouvernance d'entreprise

Années 2010

Année Nom Université Domaine
2010 Christopher Pissarides
Royaume-Uni Royaume-Uni Chypre Chypre
Peter Diamond
États-Unis États-Unis
Pour leur analyse des marchés avec des coûts de recherche
2011 Thomas Sargent
États-Unis États-Unis
Christopher A. Sims
États-Unis États-Unis
Université de New York

Princeton
Macroéconomie. Pour leurs travaux empiriques sur les causes et les effets en macroéconomie
2012 Alvin Roth ; États-Unis États-Unis

Lloyd Shapley ; États-Unis États-Unis

Université de Harvard

Université de Californie à Los Angeles

Théorie des jeux. Pour leur théorie des allocations stables et la pratique de la conception de marchés.
2013 Eugene Fama ; États-Unis États-Unis

Lars Peter Hansen ; États-Unis États-Unis

Robert Shiller ; États-Unis États-Unis

Université de Chicago

Université de Chicago

Université de Yale

Marché financier. Pour leur analyse empirique des prix des actifs.
2014 Jean Tirole ; France France Toulouse School of Economics Organisation industrielle. Pour son analyse du pouvoir de marché et de la régulation
2015 Angus Deaton ; Royaume-Uni Royaume-Uni Université de Princeton Microéconomie. Pour son analyse de la consommation, de la pauvreté, et du bien-être
2016 Oliver Hart États-Unis États-Unis/Royaume-Uni Royaume-Uni

Bengt Holmström Finlande Finlande

Pour leur contribution à la théorie des contrats.


Littérature

  • 1985, A. Lindbeck, "The prize in economic science in memory of Alfred Nobel", Journal of Economic Literature, 23(1), pp37–56
  • 1999, Johan Van Gompel, "Who wins the Nobel Prize?", Challenge, Vol 12, pp23–40

Liens externes

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.