Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Portail philosophie/Lumière sur

De Wikiberal

Alexander Rüstow (8 avril 1885- 30 juin 1963) est un philosophe allemand, un des penseurs de l'ordo-libéralisme et de l'économie sociale de marché.

Rüstow naît à Wiesbaden. Il effectue ses études dans les universités de Göttingen, Munich et Berlin, étudiant les mathématiques, la physique mais aussi des matières plus littéraires comme la philosophie, le droit et l'économie. Il obtient en 1910 un doctorat en philosophie de l'université d'Heidelberg, pour une thèse sur le paradoxe de Russell (Son titre était précisément Der Lügner. Theorie, Geschichte und Auflösung des Russellschen Paradoxons).

Il arrête ses études quand il devient engagé volontaire en 1914 dans l'armée impériale. Socialiste, il participe à la révolution qui débouchera sur la république de Weimar au sortir de la première guerre mondiale.

Il rejoint ensuite le ministère des Affaires économiques. Il participera alors à la nationalisation de l'industrie du charbon dans la Ruhr. Puis il adhère au syndicat des ingénieurs mécaniciens. C'est alors qu'il abandonne le planisme socialiste.

Il quitte l'Allemagne en 1933 avec l'arrivée au pouvoir d'Hitler. Il émigre d'abord en Suisse puis obtient un poste en Turquie, à l'Université d'Istanbul, en histoire et géographie économique. En 1938, il participe à une réunion d'économistes et d'intellectuels libéraux, le colloque Walter Lippmann où il fait une longue et intéressante communication sur l'architectonique du libéralisme. En 1950, il revient enseigner à Heidelberg, jusqu'à sa retraite en 1956. Il y meurt en 1963.